GuidesAccueil

Crots

Recette de cuisine
Crots
Crots: Le château Picomtal...

Sponsor

crots
<Cliquer l'image>


TCrots: Recette de cuisine

À Crots comme ailleurs, les habitants ont préféré bonne table que miséreuse pitance non préparée.

La recette de cuisine que nous vous présentons sur Crots est tirée d'un ancien ouvrage culinaire. Si elle n'est pas typique de ce terroir, elle pouvait néanmoins y avoir été préparée ; vous pourrez donc la réaliser sur place ou chez vous après votre retour.

Bon appétit !

Crots

crots


tFrançais Crots
tPopulation 900 hab
tGentilé cretorins
tSuperficie 53,84 km²
tDensité16.72 hab/km²
tLatitude 44°32'1" N
tLongitude 6°28'16" E
tLatitude44.533699
tLongitude6.471120


Rue Bric et Brac

Recette de cuisine

TUne recette de boudin noir

Étant à Crots, vous visiterez sans doute le Musée de la Charcuterie. Il nous était donc obligatoire de vous donner un recette charcutière ; ici le Boudin Noir, suivant une recette datée de 1883.

crotsRecette de Boudin noir

> 50 oignons
> 2 kilogrammes de panne de porc
> 2 litres de sang de porc
> Persil, ciboule, épices, sel, poivre
> Crême fraiche, 1/2 litre
> Boyau de porc

Ôter les têtes et les queues des oignons, pelez-les puis coupez-les petits carrés.
Ceci fait, faites les fondre à blanc en les poêlant au saindoux à feu doux.
Ajouter les 2 kilos de panne coupés en petits dés. Faites fondre le tout.
Ajouter alors le sang de porc avec le persil, la ciboule et les épices, le sel et le poivre.
Mêler bien le tout de manière à ce que la graisse ne boule pas.
Ajouter la crême et bien mélanger.

Remplir alors les boyaux avec ce mélange. Il est important de minimiser l'air au maximum. Ficeler vos boyaux à intervalles réguliers et longueur voulue.
Plonger vos boudins frais dans l'eau frémissante et retirer vos boudins quand ils deviennent fermes ; vous le saurez en piquant les boudins et ne verrez plus de sang couler.

Les ciseler puis les griller...
À table les enfants !

PNotre ancienne gastronomie

Nos anciennes recettes de cuisine évoluent, non seulement au gré des années et des goûts, mais aussi au gré des familles et de nos cordons-bleus familiaux qui les mitonnent à la maison avec amour.

Un des plus anciens livres de cuisine écrit en langue française, un manuscrit daté du XIV° siècle, est celui de Guillaume Tirel, dit Tallevent, cuisinier du Roi de France, et auteur d'un livre de recettes intitulé Le Viandier Taillevent, maistre queux du Roy notre Sire. Pour ordonner les viandes qui cy après s'ensuivent

Les XIX° et XX° siècles verront l'édition des livres de cuisine se développer et tous les sujets seront abordés ; depuis les ustensiles à la préparation des restes ou l'utilisation des ingrédients les plus rares. Les cuisiniers de grandes tables princières, ministérielles, présidentielles ou royales, se lanceront dans l'écriture gastronomique, allant de la simple recette des œufs au plat à la poésie gustative la plus élaborée.

Beaucoup d'ingrédients nous voyant maintenant fuir en courant chez le médecin pour tester notre cholestérol, sont alors à l'honneur et nombre de recettes utilisent les matières grasses avec enthousiasme.

Bien sûr, si vous souhaitez respecter ces recettes au pied de la lettre, vous serez équipé d'un fourneau à bois ou à charbon.