GuidesAccueil

Laye

Balades et mémoires
Laye
Laye: Vérifiez votre carte grise...

Sponsor


<Cliquez l'image>


TLaye

Quittant Gap vers Grenoble par le col Bayard, vous pourriez passer à Laye sans voir cette petite commune de 212 habitants. Laye est sans doute la seule commune de France à avoir installé sa mairie dans un écart, à Brutinel et pas au centre du village, près de l'église, comme il est d'usage.

La station de ski de Laye, la plus petite du Champsaur, se situe sur les contreforts du Pic de l'Aiguille. Le Villard de Laye et Brutinel sont les deux autres hameaux de cette commune.

Arrêtez-vous à Laye !


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Laye

laye


tFrançais Laye
tOccitanL'Aïa
 
tPopulation 200
tGentilé layards
tSuperficie 10,55 km²
tDensité18.96 /km²
 
tLatitude 44°38'60" N
tLongitude 6°5'60" E
tLatitude44.633301
tLongitude6.083330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

laye

Laye est signalé dès 1150 sous la graphie de Laïa. Ce toponyme, une contraction de La Aïa, signifie sylve, forêt, massif forestier. Frédérique Mistral y apporte une précision en désignant ce massif forestier comme une sylve primaire. Provenant du francisque Hadja - die Hecke en allemand - Aïa a donné la haie française.

Blason

laye

Laye
porte

d'azur à une barre d'or chargée de cinq gentianes aussi d'azur, accompagnée en chef d'une montagne d'argent chargée d'un sapin de sinople et d'une tête de chamois au naturel en pointe

Patrimoine

TPatrimoine de Laye

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Laye

Célébrités

TCélébrités de Laye

Nés dans la commune, ils connurent une certaine notoriété nationale ou internationale, régionale ou locale et méritent d'être mieux connus.

Ils étaient écrivains, militaires, religieux, peintres ou autres activités et ils brillèrent dans leur domaine et sont célébrités de Laye.

Tranche héraldique

laye


TTranche héraldique

Lors de votre visite à , vous pourrez peut-être remarquer la présence de blasons, anciens ou modernes, sur de vieilles portes, murs ou vitraux.

Cliquez le lien correspondant à l'ordre d'Ancien Régime qui vous intéresse

Dicton du jour

laye


TDicton

Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

laye


TMaria Goretti - Sainte - XX° siècle

Née le 16 octobre 1890 à Corinaldo, Italie, la jeune Maria vit dans le difficile monde italien de la fin du XIX° siècle. Aînée de 6 enfants, âgée de 12 ans, elle est poursuivie des assiduités du jeune Alessandro Serenelli, cohabitant la même maison. Celui-ci voulant la forcer et celle-ci refusant ses avances, il la tue de multiples coups de couteau ; elle meurt lui ayant pardonné ce geste mortel. Allessandro, devenu moine après sa peine, meurt en 1980. maria, le 6 juillet 1902.

Blagounette

laye


TPlaisir d'offrir - Année 1905

Une mère et son fils, un peu turbulent discutent:
- On ressent plus de plaisir à donner qu’à recevoir, dit la jeune mère à son petit garçon pour lui inspirer quelque sentiment de générosité.
- Ça c’est bien vrai, Mère, surtout pour les gifles !