GuidesAccueil

Saint-Renan

Étymologies et toponymes
Saint-Renan
Saint-Renan: Le lac de Ty-Colo

Sponsor

saint-renan
<Cliquer l'image>


TSaint-Renan: Étymologies et toponymes

Les toponymes de Saint-Renan remontent aux temps les plus reculés pour la plupart, certains du néolithique. Véritables images de ce territoire et de ses générations, ces toponymes, oronymes, hydronymes et leurs significations vous permettent de cerner l'histoire de la commune.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique, se perdent dans l'oubli ; nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.

Saint-Renan

saint-renan


tFrançais Saint-Renan
tPopulation 7 300 hab
tGentilé rénanais
tSuperficie 13,31 km²
tDensité548.46 hab/km²
tLatitude 48°26'60" N
tLongitude 4°37'0" W
tLatitude48.433300
tLongitude-4.616670


Rue Bric et Brac

Étymologies et toponymes

tSaint-Renan

Les toponymes de Saint-Renan

Saint-Renan  Saint-Renan

Saint-Renan, en breton Lokrounan, est une ancienne paroisse tirant son nom de Lok - lieu consacré, et de Sant Ronan qui, utilisant une auge de pierre comme esquif, traversa la Manche pour venir évangéliser la région. Cette paroisse apparaît dès le XIII° siècle sous le nom de Santus Ronanus Lutosus - Saint-Renan de la Boue, pour la distinguer de Lokorn - Locronan, et de Lokournan Vihan - petit Saint-Renan, hameau situé sur la commune de Plouarzel. Cette distinction de la boue est liée à la morphologie du territoire et prairies marécageuses existantes anciennement - actuellement lac de Ty-Colo.

Après la Grande Revolution de 1789, Saint-Renan devient simplement Renan.

Saint-Renan  Saint-Renan, ses lieux et ses quartiers

  • Boulac'h - Lat: 48.433027 - Long: -4.630907
    Maintenant parcelle cultivée, le Boulac'h dérive du mot Poull - mare et Lec'h - lieu. C'est donc un lieu où existait une mare caractéristique et maintenant disparue.
  • Koad Manac'h - Coat Manac'h - Lat: 48.435461 - Long: -4.631965
    Une rue rappelle l'existence de ce bois qui devait être propriété religieuse comme l'indique ce Manac'h - moine. Le bois étant alors source d'énergie, sa coupe et usage autorisés suivant des règles strictes, cet espace devait être zone réservé à ces moines.
  • Pen ar Pont - Bout du pont - Lat: 48.435065 - Long: -4.619966
    Autrefois, avant que le lac de Ty-Colo ne soit agrandit, une retenue carrossable barrait l'Ildut et un moulin y était édifié. Il ne reste rien de cette époque exception faite du toponyme signalant l'existence de ce pont. Sur les cartes d'État Major, il y est signalé.

Saint-Renan  Saint-Renan et ses rues

  • Straed Penn ar C'hoad - rue de Pen ar C'hoat - Lat: 48.431432 - Long: -4.628123
    Déja signalé sur les cartes des Cassini, Penn ar C'hoad signifie bout du bois. Autrefois, un bois voyait ses limites en ces lieux.

saint-renan-3

tHameaux et quartiers

saint-renan-3

PNos toponymes

Datant souvent des temps les plus anciens, images de l'Histoire, de ses hommes, de leurs langues, nos toponymes sont reflets de l'occupation des territoires par les civilisations qui se succèdent.

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes. Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naitre nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons les néo-toponymes passe-partout, tristesse effrayante, déprimante et appliqués sans réflexion à des lieux chargés de si belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé ; combien de nouvelles communes aux noms à faire pleurer pierres et monuments ; simple plaidoyer pour nos toponymes, si riches, si beaux, si maltraités par facilité intellectuelle.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: un microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique, se perdent dans l'oubli. Nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.