GuidesAccueil

Plouay

Le Clergé
Plouay
Plouay: Sur les berges du Scorff

Sponsor

plouay
<Cliquer l'image>

TPlouay: Le Clergé

En 1696, plusieurs membres du Clergé de Plouay durent payer une taxe sur les blasons afin de renflouer le Trésor Royal - notre Trésor public.

Les religieux ayant revenus suffisant furent imposés de 20 livres de taxe mais s'acquitteront aussi de frais supplémentaires s'élevant à 3 livres et 10 sols pour ce que nous qualifierions maintenant de frais d'enregistrements et de gestion.

Un réjouissant tarif apprécié de nos aïeux !

Plouay

plouay


tFrançais Plouay
tPopulation 5 300 hab
tGentilé plouaisiens
tSuperficie 67,33 km²
tDensité78.72 hab/km²
tLatitude 47°55'0" N
tLongitude 3°20'60" W
tLatitude47.916698
tLongitude-3.333330


Rue Bric et Brac

TPlouay : Le Clergé

En 1696, le Trésor Royal étant vide, le gouvernement royal devant trouver de l'argent, invente un nouvel impôt. Sous traitant l'opération à une compagnie financière privée, il impose aux sujets du Royaume pouvant être taxés, de déclarer leur blason et en impose à ceux qui n'en ont pas. Tout le monde y passe: nobles, sujets et particuliers, corporations, monastères et membres du Clergé dotés de revenus suffisants.

Les membres du Clergé de Plouay payeront 20 livres de taxe et s'acquitteront d'une taxe d'enregistrement s'élevant à 3 livres et 10 sols pour se voir parfois gratifiés d'un blason d'office profondément blessant ou humiliant.

Un réjouissant blason apprécié de nos aïeux !


TPlouay : Le Clergé

GUÉHENNEUC René
GUÉHENNEUC René
Recteur de Plouay
porte
d'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles du même
Année: 1696