GuidesAccueil

Valavoire

Étymologies et toponymes
Valavoire
Valavoire: Des horizons dégagés...

Sponsor

valavoire
<Cliquer l'image>


TValavoire: Étymologies et toponymes

Les toponymes de Valavoire remontent aux temps les plus reculés pour la plupart, certains du néolithique. Véritables images de ce territoire et de ses générations, ces toponymes, oronymes, hydronymes et leurs significations vous permettent de cerner l'histoire de la commune.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique, se perdent dans l'oubli ; nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.

Valavoire

valavoire


tFrançais Valavoire
tPopulation 42 hab
tGentilé Valavoirais
tSuperficie 16,81 km²
tDensité2.5 hab/km²
tLatitude 44°17'44" N
tLongitude 6°4'59" E
tLatitude44.278983
tLongitude6.066459


Rue Bric et Brac

Étymologies et toponymes

tValavoire

Valavoire, en provençal Valavoira, est attesté dans les comptes de la viguerie pour les années 1401 à 1408 sous la forme Valatoria mais c'est en l'an 1030 que ce toponyme est attesté pour la première fois connue dans les écrits.

Nous trouvons ce toponyme dans le Cartulaire de l'abbaye Saint Victor de Marseille sous la forme Valadoria.

valavoire-5

tHameaux et quartiers

  • Font-Frède - Font fred
    Long: : 6.056745 - Lat: : 44.294467
    Font fred en provençal et Font Frède en français, est une fontaine dont l'eau devait être bien fraiche ou bien froide par rapport aux autres du coin. Font fred signifie simplement fontaine froide et n'a aucun lien avec un Frédéric local.
  • La Bourasse - Lo Claus
    Long: : 6.056444 - Lat: : 44.290858
    La Bourasse semblerait dériver du provençal Bourassado signifiant Ferme au profit du maitre - métarie. Nou n'avons retrouvé forme ancienne de ce toponyme.
  • La Clappe - La Clapa
    Long: : 6.062187 - Lat: : 44.288659
    La Clappe, francisation du provençal La Clapa, désigne un amas de pierres, un tas de pierres. En ce lieu, un pont traverse le torrent ; sans doute quelques amas rocheux auront donné microtoponyme à cette partie du cours d'eau.
  • Le Claux - Lo Claus
    Long: : 6.052274 - Lat: : 44.291683
    La Bouras en provençal et La Bourasse en français, nous reste hermétique en l'absence de formes anciennes. S'agit-il d'un lieu marqué par une bourrasque ayant démarqué les esprits ? Une bourras est aussi une pièce de tissu de 1.5-2 mètres servant au transport de foin...
    Nous ne nous prononçons donc pas.
  • Les Sénières -
    Long: : 6.083208 - Lat: : 44.271258
    Les Sénières, toponyme provençal francisé, dérive du mot celte Sagna, marais, zone marécageuse. Une observation de la carte aérienne de ce lieu montre bien les anciennes zones humides asséchées et maintenant cultivées. Nous retrouvons ce toponyme sur les cartes des Cassini sous la forme Sinières.
valavoire-2

PNos toponymes

Datant souvent des temps les plus anciens, images de l'Histoire, de ses hommes, de leurs langues, nos toponymes sont reflets de l'occupation des territoires par les civilisations qui se succèdent.

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes. Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naitre nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons les néo-toponymes passe-partout, tristesse effrayante, déprimante et appliqués sans réflexion à des lieux chargés de si belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé ; combien de nouvelles communes aux noms à faire pleurer pierres et monuments ; simple plaidoyer pour nos toponymes, si riches, si beaux, si maltraités par facilité intellectuelle.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: un microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique, se perdent dans l'oubli. Nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.