GuidesAccueil

Saint-Chaffrey

Guides excursionnistes et balades

:

Saint-Chaffrey

Saint-Chaffrey est écrasé par le poids de la station de ski de Serre-Chevalier ; c'est bien dommage car on oublie souvent de visiter cette commune et surtour ses paysages remarquables. La station a sauvé la commune mais il ne faut pas oublier ce pays où vivent les Hommes.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Saint-Chaffrey

saint-chaffrey


tFrançais Saint-Chaffrey
tOccitanSant-Chafrei
tPopulation 1 700 hab
tGentilé chaffrelins/sautaclays
tSuperficie 25,88 km²
tDensité65.69 hab/km²
tLatitude 44°55'0" N
tLongitude 6°36'60" E
tLatitude44.916698
tLongitude6.600000


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

saint-chaffrey

La commune de Saint-Chaffrey, en vivaro-alpin Sant Chafrei, est attestée en 1118 pour la première fois connue dans les écrits. Nous le retrouvons dans le Cartulaire Ulciensis ecclesiae chartarium d'Oulx, en Italie, sous la forme latine Sanctus Theolfredus. Ce saint reste stable dans son appellation jusqu'en 1540 ; date à laquelle nous voyons Théofred devenir Chaffrey avec un Saint Chaffrey qui s'est maintenu définitivement.

Héraldique

saint-chaffrey

Saint-Chaffrey
porte

de sable au léopard d'argent

Histoire

TLe 1° août 1914

Cette guerre ne durera pas...

L'immense majorité des citoyens n'y croient pas, à cette guerre impensable mais, en ce jour, premier d'août annonçant belles moissons et blés dorés, la guerre est bien là et la mobilisation générale.

La moisson sera belle et généreuse du sang des hommes.

Célébrités

Nés dans la commune, ils connurent une certaine notoriété nationale ou internationale, régionale ou locale et méritent d'être mieux connus. Nous vous invitons donc à cliquer l'image ou le lien pour accéder à la page concernant les célébrités de Saint-Chaffrey.

Presse passée

saint-chaffrey

TCourbet, homem de talent

- Le peintre Courbet, dont un tableau Le Casseur de pierre, fut avant-hier acheté 48.000 francs à l'Hôtel des Ventes, avait autant d'esprit que de talent.
Activement mêlé à la lutte républicaine sous l'Empire, Courbet présentait, en 1869, dans une réunion publique, la candidature de son ami le docteur Ordinaire qui n'était pas très éloquent. Ce n'est pas un bavard, tonnait Courbet, c'est un homme d'action. Vous le verrez à l'œuvre.
A la suite de cette présentation. Ordinaire se lève; l'émotion étreint sa gorge. Il ne peut proférer une parole. Alors Courbet, avec à-propos:
Je vous l'avais bien dit, citoyens, Ordinaire n'est pas bavard, c'est un homme d'action.
Et le docteur Ordinaire fut très applaudi sans avoir parlé.

L'HUMANITÉ - 21 avril 1904

Blagounette

saint-chaffrey

saint-chaffrey  L'assurance-vie - Année 1937

- Dupont vient de mourir. Il était l'homme le plus chanceux que je connaisse !
- Comment cela ?
- Il avait assuré sa maison contre l'incendie et, quelques temps après, sa maison prit feu. Il s'assura contre les accidents, et quelques jours après, il se cassa la jambe. Et bien, imagine-toi qu'il s'était assuré sur la vie il y a quinze jours et le voila mort !

Dicton du jour

saint-chaffrey



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

saint-chaffrey

KFrançois de Sales - Évêque de Genève

Saint patron des sourds-muets - il protégea un certain Martin, sourd-muet, Saint François de Sales fut aussi évêque de Genève bien sue résidant à Annecy. Destiné à une carrière juridique, en proie aux doutes et, pour utiliser une expression actuelle, Mal dans sa peau, François embrasse la vie religieuse après avoir lu une prière écrite par Saint Bernard. Brillant, fréquentant les penseurs de son temps, il introduit plusieurs ordres religieux en Savoie, apporte la paix à Sainte Jeanne de Chantal, fonde l'ordre des Visitandines, qui apporteront vie religieuse aux femmes de faible santé. François écrit aussi beaucoup, dans ses Gazettes, ce qui lui vaudra d'être aussi le saint patron des journalistes. Né un 21 août 1567, il meurt le 28 décembre 1622 à Lyon.