GuidesAccueil

Guilligomarc'h


:

Sponsor

guilligomarch
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Guilligomarc'h

guilligomarch
tFrançais Guilligomarc'h
tPopulation 747 hab
tGentilé guilligomarc'hois
tSuperficie 22,75 km²
tDensité32.84 hab/km²
tLatitude 47°56'60" N
tLongitude 3°25'0" W
tLatitude47.933300
tLongitude-3.416670


Rue Bric et Brac

-
Lat: : 0.000000 - Long: : 0.000000 - Monastère - Couvent - Abbaye

21
-
Lat: : 0.000000 - Long: : 0.000000 - Chapelle

23
-
Lat: : 0.000000 - Long: : 0.000000 - Stèle Celtique

18
-
Lat: : 0.000000 - Long: : 0.000000 - Manoir

20
Chapelle Saint ÉloiChapelle Saint Éloi Chapelle Saint Éloi - Chapel Sant Eler
Lat: : 47.000000 - Long: : 3.000000 - Chapelle

Monument le plus important du patrimoine religieux de la commune, la chapelle de Saint-Éloi - dédiée à Notre Dame de la Clarté - présente d'intéressantes scupltures et est datée du XVI° siècle. Peu éloignée du site, la fontaine de Saint-Éloi est sensée guérir les maux de vue.
Vous devrez remarquer chataignier qui a dû voir bien des passages sous son ombrage...
Église de Saint MéenÉglise de Saint Méen Église de Saint Méen - Iliz Sant Méven
Lat: : 47.000000 - Long: : 3.000000 - Église paroissiale

L'église paroissiale est consacrée à Saint Méven - en français: Saint Méen. Ce disciple de Saint Samson est le fondateur au VI° siècle du monastère de Saint Méen à Gaël. L'église de Saint Méven, datée du XVII°, fut restaurée au XIX°. Quelques dates sont sculptées sur linteaux ou mœllons et indiquent les dates où furent réalisés certains travaux de restauration. (1790 - 1880).
Les Roches du DiableLes Roches du Diable Les Roches du Diable - Reier an Diaoul
Lat: : 47.945035 - Long: : -3.468847 - Paysage remarquable

Le site est des plus remarquable.
Ce chaos granitique surplombant l'Ellée est lieu d'une légende rappellant le combat terrible entre St Guénolé et le Diable.
Saint Guénolé, convoitant ces lieux agréables s'y bat contre le diable qui - c'est classique - perd la partie et doit se réfugier de l'autre côté de l'Ellé. Souhaitant un pont pour traverser la rivière, il propose au diable de le construire moyennant la première âme qui traverserai le pont. Le diable, an Diaoul en breton, s'empresse d'y faire travailler ses équipes et, le travail terminé, demande son paiement à Saint Guénolé. Celui-ci, y pousse un chat - ou autre animal suivant le conteur - qui devient propriété du diable. Dupé, rentre bien penaud dans ses logis...
Ce type de conte, et la majesté du site, nous rappelle la christianisation du lieu. Les Chrétiens, tenant à extirper les croyances et cultes les précédant, utiliseront souvent ces combines pour imposer leur nouvelle religion.