GuidesAccueil

Montigny-sur-Chiers

Balades et mémoires

:

Montigny-sur-Chiers

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Montigny-sur-Chiers

montigny-sur-chiers


tFrançais Montigny-sur-Chiers
tPopulation 500 hab
tGentilé
tSuperficie 9,36 km²
tDensité53.42 hab/km²
tLatitude 49°29'60" N
tLongitude 5°40'0" E
tLatitude49.483299
tLongitude5.666670


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

montigny-sur-chiers

Montigny-sur-Chiers
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Montigny-sur-Chiers

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Montigny-sur-Chiers

Dicton du jour

montigny-sur-chiers



De vilain, jamais bon faict

N'attendez rien de mauvais personnage

Saint du jour

montigny-sur-chiers

TYves Mahyeuc, Évêque de Rennes

Nommé en 1507 par Anne de Bretagne, Yves dénote: les évêques étant notables, ce Dominicain, frère mendiant, étonne. Né en Léon- 1462, il intègre le couvent dominicain de Morlaix, étudie à Nantes et s'installe à Rennes. Confesseur d'Anne, elle le nomme Évêque en 1507. Continuant à vivre au couvent des jacobins, il lance la construction de la Cathédrale, y couronne François III°, Duc de Bretagne, indépendante, et meurt en 1541 à Bruz. Il fut réformateur de l'Église Bretonne.

Blagounette

montigny-sur-chiers

THardi les cavaliers

Un jeune soldat de cavalerie, étourdi par trop de petits verres, essaye vainement de monter sur son cheval. À chaque effort, il appelle un saint du calendrier.
- Saint Pierre, aide-moi...
- Saint Michel, aide-moi...
- Saint Georges, aide-moi...
D'un élan suprême, il s'élève et retombe de l'autre côté.
- Oh, les saints, pas tous à la fois !