GuidesAccueil

Le Bono

Guides excursionnistes et balades
Le Bono
Le Bono: sur la rivière, près de Kerdréan...

Le Bono

le-bono-3

Le petit bourg de Bono, près d'Auray, est un incontournable du Bro an Alre - le pays d'Auray. Surplombant son aber - ria, le village fut longtemps relié à Auray par un pont suspendu datant de la fin du XIX°; le vieux pont a été doublé d'un viaduc en béton ultra-moderne. Nous n'y perdons pas au change car, étant plus élevé que l'ancien, il nous offre une vue magnifique sur l'aber et le village.

Lors de votre Tro Breizh - Tour de Bretagne, n'hésitez surtout pas à faire une halte au Bono.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Le Bono

le-bono
tFrançais Le Bono
tBrezhonegAr Bonoù
tPopulation 2 200 hab
tGentilé bonovistes
tSuperficie 5,96 km²
tDensité369.13 hab/km²
tLatitude 47°38'25" N
tLongitude 1°3'57" E
tLatitude47.640301
tLongitude1.049170


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux. Elles sont aussi réalisées par des amateurs et sont donc réalisables par chancun d'entre nous.

Toponyme

le-bono

Le Bono dérive du Breton Ar Bonoù. Certains lient ce toponyme au nom des jardinets du village ; Bon - prononcer bonne - Bonoù au pluriel, substantif masculin, signifie borne, bornes et, sans doute, est-il possible de trouver là, le sens de ce toponyme. Nous pourrons faire un rapprochement avec Ambon, autre commune du Morbihan.

Ar Bonoù - Le Bono apparaît très tardivement dans les écrits car nous n'en trouvons trace qu'en 1815 sous sa forme actuelle.

Héraldique

le-bono

Le Bono
porte

n'ayant pas de blason, nous lui avons donné un blason d'attente de sinople plain

Foires - Marchés

Depuis la nuit des temps, les animations de celles qui furent paroisses, villages, bourgs ou villes puis devinrent nos communes actuelles ponctuent la vie de leurs habitants. Le Bono: Guide et tourisme, comme toutes nos communes voit des animations se dérouler sur son territoire ; elles sont foires ou marchés et ponctuent la vie communale.

Découvrez-les en suivant ce lien !

Autrefois

le-bonoLe Bono, autrefois

Les premiers guides touristiques, au sens où nous l'entendons actuellement, sont nés avec le développement du chemin de fer et moyens de transport.

Contrairement aux récits de voyages qui se limitaient au parcours réalisé, les guides touristiques fournissent multiples informations sur les lieux et destinations que vous désirez visiter.

Blagounette

le-bono

le-bonoOreille parfaite - Année 1905

Le compositeur Calino vient d’être père. Un ami lui demande si c’est une fille ou un garçon au moment où le bébé pousse un vagissement. Calino répond :
- C’est un... sol dièse !

Dicton du jour

le-bono



Genver a garg ar foz
C'hwevrer he dalc'h kloz.

Janvier remplit le fossé.
Février le tient clos.

Saint du jour

le-bono

tSaint Quentin - Saint officiel de Rome, fête locale

Compagnon de Saint Lucien de Beauvais, Quentin, cinquième enfant il semblerait, part évangéliser la Gaule, en région du Beauvaisis et en Picardie ; nous étions au III° siècle. Rictiovare, préfet romain de la région, voyant ces agitateurs religieux arriver, fait arrêter Quentin à Soissons. Comme tout bon préfet de l'époque, et qui se respecte, il le fait torturer, supplicier puis couper la tête suite à évasion. Son corps fut jeté dans les marais de la Somme puis retrouvé, 55 ans plus tard, par une riche aveugle, Eusébie, venue de Rome spécialement dans ce but.