GuidesAccueil

La Cluse

Balades et mémoires
La Cluse
La Cluse: Des paysages incroyables ...

Sponsor


<Cliquez l'image>


TLa Cluse

La Cluse est une ancienne commune des Hautes-Alpes. Suite à la fusion des communes du Dévoluy, elle est maintenant intégrée à la commune de Dévoluy.

La Cluse est particulièrement agréable et compte approximativement une cinquantaine d'habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

La Cluse

la-cluse


tFrançais La Cluse
tOccitanLa Cluza
 
tPopulation 44
tGentilé Cluziards
tSuperficie 40,15 km²
tDensité1.1 /km²
 
tLatitude 44°38'25" N
tLongitude 5°51'56" E
tLatitude44.640141
tLongitude5.849012


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

la-cluse

La Cluse, en occitan haut-alpin La Cluza, est attestée pour la première fois connue dans le cartulaire de l'Abbaye de Durbon en 1150 sous la forme occitane Cluzita. Une cluse, dans la région concernée, est un étranglement de vallée pouvant aisément être fermé ou protégé. Le castrum de la Cluza que nous retrouvons en 1245 dans le cartulaire de l'abbaye de Durbon rappelerait l'existence d'un site fortifié en ces lieux.

Blason

la-cluse

La Cluse
porte

n'ayant pas de blason, nous lui avons donné un blason d'attente de sinople plain

Patrimoine

TPatrimoine de La Cluse

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de La Cluse

Histoire

TLa Cluse en avril 1789

En prévision des États Généraux du Royaume devant se tenir à Versailles et débuter le 5 mai 1789, chaque paroisse, à travers ses élus, dut répondre à un questionnaire préparé par la commission intermédiaire du Dauphiné en ce qui concerne La Cluse.

Légendes

TLes démons sont une armée

Autrefois, quand l'enfer était réalité pour les esprits, le Démon, roi des Enfers, avait cour et palais, ducs, marquis, autres comtes et armées organisées à sa disposition. Tous ces personnages avaient nom et apparence, description et habillement. Voici un de ces démons du Royaume des Enfers. Comme les démons sont partout et se déplacent librement, ils peuvent être à La Cluse ou ailleurs.

Presse passée

la-cluse

TBlague

Savez-vous nager ? demandait-on l'autre jour à Jobardeau.
Comme un poisson, répondit-il.
Vraiment ?
Oui le seul problème, j’ai peur de l’eau !

LE RIGOLO - 05 novembre 1882

Dicton du jour

la-cluse


TDicton

Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

la-cluse


TLéocadie de Tolède - Vierge et martyre - IV° siècle

Morte en l'an 303, sainte patronne de Tolède depuis toujours, Léocadie fut mise en demeure de renier sa foi. Refusant cette apostasie, elle fut condamnée à être fouettée nue et publiquement bien que de noble condition. Ce châtiment ne suffisant pas, elle fut aussi jetée dans un cachot et y termina son existence dans des conditions terribles. Une basilique fut construite sous son vocable à Tolède même en l'an 618.

Blagounette

la-cluse


TLes amies - Année 1896

Deux amies se retrouvent sur le trottoir et discutent de leur troisième amie, la Baronne de Mesdeuzes.
- Incroyable, la Baronne ! Oser se donner vingt-neuf ans avec une tournure pareille !
- Écoutez donc, chère amie ; quand il y a si longtemps qu’on est née, on a bien le droit d’avoir oublié son âge !