GuidesAccueil

Furmeyer

Guides excursionnistes et balades
Furmeyer
Furmeyer: Un village des Hautes-Alpes

Furmeyer

furmeyer-3

Furmeyer, au pied de Ceüze, aux portes de Veynes, est un de ces villages des Hautes-Alpes qu'il fait bon visiter sous les chaleurs de l'été. Si l'église, rénovée, est ouverte, vous pourrez y découvrir deux petites merveilles, ou vous lancer dans de longues marches champêtres à travers ces paysages aux sentiers bien balisés.
br />
N'hésitez pas !

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Furmeyer

furmeyer
tFrançais Furmeyer
tOccitanFurmeier
tPopulation 100 hab
tGentilé -
tSuperficie 14,27 km²
tDensité7.01 hab/km²
tLatitude 44°32'60" N
tLongitude 5°52'0" E
tLatitude44.533298
tLongitude5.866670


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux. Elles sont aussi réalisées par des amateurs et sont donc réalisables par chancun d'entre nous.

Toponyme

furmeyer

Furmeyer, en Occcitan Furmeier, est cité dès 1239 sous le nom de 'Furmier' et provient du latin 'Formica' - la fourmi via l'Occitan 'Furmigier' signifiant 'Fourmilière'.
N'y cherchez pas quelque monstrueuse fourmilière peuplées de miliards d'individus. Furmeyer est construit sur une petite butte, sans doute rappelant une fourmilière par sa petite taille...

Héraldique

furmeyer

Furmeyer
porte

d’azur au cyprès arraché d’or, sommé d’un pigeon d’argent

Célébrités

Nés dans la commune, ils connurent une certaine notoriété nationale ou internationale, régionale ou locale et méritent d'être mieux connus. Nous vous invitons donc à cliquer l'image ou le lien pour accéder à la page concernant les célébrités de Furmeyer.

Presse passée

furmeyer

Furmeyer   On va fermer la chasse

- Écoutons un chasseur qui vient de faire campagne contre les lièvres et les perdrix. Il interroge un futur bachelier qui doit chasser l'an prochain.
- Je trouve une bande de perdrix ; je tire, j'en tue trois, combien en reste-t-il ?
- C'est facile à compter : trois de dix reste sept.
- Nigaud ! Je n'en tue que trois, donc il en reste trois ; les sept autres continuent à voler.

LA CROIX - 17 janvier 1884

Tranche héraldique

furmeyer



Lors de votre visite à Furmeyer, vous pourrez peut-être remarquer la présence de blasons sur de vieilles portes, murs ou vitraux.

Cliquez le lien correspondant à l'ordre d'Ancien Régime qui vous intéresse

Blagounette

furmeyer

furmeyerRestauration - Année 1896

Un excursionniste accompagné de son guide touristique s’arrête devant une assez curieuse et très vieille église dans la commune :
- Voilà, dit le toursite, une construction qui ne date pas d’hier...
- Oh ! Monsieur, fait le guide avec conviction, si elle n’avait pas été restaurée plusieurs fois, elle serait bien plus ancienne encore !

Dicton du jour

furmeyer



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

furmeyer

tBienheureuse Bienvenue Bojani - Tertiaire dominicaine, morte en 1292

Béatifiée en 1763 par le pape Clément XII°, Bienvenue Bojani est native du Frioul italien, à Cividale del Friuli. Elle entra dans les Ordres, chez les Dominicains, et multiplia les miracles ; miracles en telles quantités que le temps devait lui manquer pour autres actions. Se mortifiant sans relache pour imiter la souffrance du Christ, elle portait cilice et se serrait une corde autour du ventre, de manière si violente que cette corde, lui entrant dans les chairs, provoqua plaies et ulcères dont elle décéda. Nous étions le 30 Octobre 1292, elle avait 38 ans.