GuidesAccueil

Chabottes

Guides excursionnistes et balades
Chabottes
Chabottes: Un calme village du Champsaur...

Chabottes

chabottes-3

Chabottes est une petite commune rurale située dans la vallée du Drac, au coeur du Champsaur. Au premeir coup d'oeil, Chabottes n'attire pas, pourtant, la commune ne compte pas moins de 12 monuments ou lieux classés. Attention, les apparences sont parfois trompeuses et Chabottes mérite l'arrêt et la visite.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Chabottes

chabottes
tFrançais Chabottes
tOccitanChabòtas
tPopulation 800 hab
tGentilé chabottins
tSuperficie 9,96 km²
tDensité80.32 hab/km²
tLatitude 44°39'0" N
tLongitude 6°11'60" E
tLatitude44.650002
tLongitude6.183330


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux. Elles sont aussi réalisées par des amateurs et sont donc réalisables par chancun d'entre nous.

Héraldique

chabottes

Chabottes
porte

d'or chargé des mots COMMUNE DE CHABOTTES en grandes lettres de sable, au chef et à la champagne de gueules

Patrimoine

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Chabottes

Presse passée

chabottes

Chabottes   GRÊVE MACABRE
On annonce que les fabricants de cercueils de New-York viennent de se mettre en grêve et, si un accord n'intervient pas à bref délai, la mort, elle, n'arrêtant jamais sa faux impitoyable et ne se mettant pas en grêve, l'administration des pompes funèbres manquera de cercueils.
Les ouvriers prétendent que leur travail les porte aux idées noires, et qu'il est juste de leur accorder les plus larges compensations pécunières.
ils demandent aussi une réduction des heures de travail pour avoir le temps d'oublier dans d'honnêtes distractions les funèbres pensées qui leur viennent en construisant le dernier domicile de leus concitoyens.
On pourait installer dans leurs ateliers des orchestres jouant valses et polkas pendant les heures de travail. La pensée de la mort n'a cependant rien d'aussi terrifiant que les consciences tranquilles.
LA CROIX - 19 juin 1903

Tranche héraldique

chabottes



Lors de votre visite à Chabottes, vous pourrez peut-être remarquer la présence de blasons sur de vieilles portes, murs ou vitraux.

Cliquez le lien correspondant à l'ordre d'Ancien Régime qui vous intéresse

Blagounette

chabottes

chabottesAu tribunal - Année 1896

En cour d’assises, l'avocat général se lance dans son réquisitoire :
- Et cet homme, Messieurs les jurés, ce lâche assassin, coupable d’un si odieux forfait, ce vil malfaiteur.
L’accusé dignement:
- Assez, Monsieur , assez ! Je ne saurais en supporter davantage, j’aime mieux m’en aller.

Dicton du jour

chabottes



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

chabottes

tÉlodie, martyre - Sainte officielle de l'Église

Nés d'un père sarrazin et d'une mère chrétienne, Élodie et son frère, Nunilon, font choix de religion chrétienne et refusent de se convertir à l'Islam comme l'impose la loi musulmane considérant que la religion se transmet de manière patriarcale. Refusant d'abjurer leur foi chrétienne, ils furent enfermés et subirent une longue captivité sans faillir. Abd-al-Rahman II°, émir de Cordoue, homem cultivé et protecteur des Arts, ayant imposé l'apostasie à tous les enfants nés de couples mixtes, les condamna à mort. Élodie fut tuée d'un coupe de sabre vers l'an 851.