GuidesAccueil

Billiat

Guides excursionnistes et balades

:

Billiat

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Billiat

billiat
tFrançais Billiat
tArpitan
tPopulation 400 hab
tGentilé billiatins
tSuperficie 13,70 km²
tDensité29.2 hab/km²
tLatitude 46°4'0" N
tLongitude 5°47'60" E
tLatitude46.066700
tLongitude5.783330

Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

billiat

Billiat est attesté en l'an 1198 pour la première fois connue dans les écrits. Nous retrouvons ce toponyme sous la forme Billiacus dans un recueil de chartes de l'abbaye de Cluny. En 1278, nous avons un de Billie puis un Billie en Beugeys que l'on retrouve dans un pouillé du diocèse de Genève. Ce toponyme dérive probablement de l'anthroponyme latin Billius

Héraldique

billiat

Billiat
porte

n'ayant pas de blason, nous lui avons donné un blason d'attente de sinople plain

Blagounette

billiat

billiat  Le mariage - Année 1895

Une vieille folle, Mme Zoé, est très laide, elle a au moins soixante ans. Elle s’habille avec des robes d’ingénue, se met du noir aux yeux, du rouge aux lèvres, fait de petites manières de pensionnaire, tout cela pour essayer de réparer des ans l’irréparable outrage.
Elle est plus laide et plus vieille que jamais. Son mari enrage et lui dit chaque jour :
- Tu as bien tort de pratiquer ainsi l’art d’accomoder les restes.

Dicton du jour

billiat



En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

billiat

Saint Alexandre l'Acémète  Saint Alexandre l'Acémète - Confesseur du IV° siècle

Natif de Grèce, alors Empire Byzantin, il fait ses études à Constantinople et est reconnu comme fin lettré. Destiné à la carrière militaire qu'il embrasse, il devient gouverneur d'une province byzantine ; poste qu'il abandonne soudain pour se retirer dans le désert mésopotamien. Son érudition, sa culture, sa foi rayonnants, de nombreux adeptes le rejoignent pour profiter de ses enseignements et suivre la difficile voie acémète qu'il professe. Ces moines, refusant et limitant leur sommeil, chantent et pratiquent liturgie et prière à plein temps dans leur église et leur propre langue en réalisant des roulements. Alexandre, né vers l'an 350 dans une île de mer Égée, meurt vers l'an 430.