GuidesAccueil

La Bâtie-Vieille

Balades et mémoires
La Bâtie-Vieille
La Bâtie-Vieille: Balade au village...

Sponsor


<Cliquez l'image>


TLa Bâtie-Vieille

La Bâtie-Vieille, nichée sur les pentes de sa colline, dominée par sa tour de guet du XII° siècle, est passage obligé pour les pèlerins se rendant de leur pas résolu à Saint-Jacques-de-Compostelle. Le village vit aussi la via Cottia passer, toute proche. La Bâtie-Vieille est un village où il fait bon séjourner et profiter de cet univers champêtre si reposant.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

La Bâtie-Vieille

batie-vieille


tFrançais La Bâtie-Vieille
tOccitanLa Bastia-Vielha
 
tPopulation 316
tGentilé bastidons
tSuperficie 9,05 km²
tDensité34.92 /km²
 
tLatitude 44°33'13" N
tLongitude 6°10'46" E
tLatitude44.553566
tLongitude6.162769


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

batie-vieille

La Bâtie-vieille, en occitan La Bastia-Vielha, est attestée pour la première fois connue en 1271 dans les archives du monastère de Valbonne sous sa forme occitane Castrum bastide Veteris. Au XV° siècle, cette vieille bâtie est alors appelée Bastida Antica.

La compréhension de ce toponyme ne pose aucune difficulté et rappelle une maison fortifiée, ancienne permettant de la qualifier par rapport à la maison fortifiée plus récente qui fut bâtie dans la commune proche de La Bâtie-Neuve.

Blason

batie-vieille

La Bâtie-Vieille
porte

n'ayant pas de blason, nous lui avons donné un blason d'attente de sinople plain

Patrimoine

TPatrimoine de La Bâtie-Vieille

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de La Bâtie-Vieille

Presse passée

batie-vieille

TLes Russes en Mongolie

Londres, 11 mai – On mande de Tokyo au Daily Telegraph, le 25 mai, que la Russie exerce une pression sur la Chine pour obtenir des concessions de chemins de fer en Mongolie et achète de grandes quantités de terrain. Le chargé d'affaires de Russie à Pékin a demandé une réponse immédiate à sa note concernant la neutralité de la Mongolie, sous menace d'envoyer des troupes russes dans cette province.

LA PRESSE - 27 mai 1905
La Russie apportera une aide décisive à la Mongolie dans sa conquête de l'Indépendance (1920) que la Chine ne reconnaîtra qu'en 1945.

Anecdote

TL'affaire de l'Abbaye de Malgouvert

Ouvrir une association, ou confrérie, n'était parfois guère chose facile et assemblée de moines ne pouvaient le faire librement. Fin du XVI° siècle, Jacques-Clément Sancton et quelques compères décidèrent de fonder une abbaye à la Bâtie-Vieille. N'y cherchez pas quelque qu'abbaye au sens classique du mot, il s'agit là d'une confrérie se chargeant de faire chevaucher l'âne aux maris battus ou cocus.

Dicton du jour

batie-vieille


TDicton

Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

batie-vieille


TSaint Gildas - Abbé en Bretagne - V° siècle

Écossais, le Gweltaz breton, francisé en Gildas et naquit vers la fin du V° siècle. Ayant étudié en Bro Kembre - Pays de Galles, Gildas, dit Ar Fur - Le Sage, missionnaire, convertit les Cambriens. Ordonné prêtre en l'an 518, et après un passage en Irlande, il vient en Bretagne. S'installant à l'Île de Houat, y passe plusieurs années, et rejoint la Presqu'île de Rhuys où il édifiera un monastère renommé qui, bien que sécularisé, existe toujours. Il meurt le 29 janvier 565, sans doute à Houat.

Blagounette

batie-vieille


TAu tribunal - Année 1905

Un ténor de café-concert est poursuivi en correctionnelle pour avoir chanté un couplet plus que léger. Après la plaidoirie, le Président demande au prévenu :
- N’avez-vous rien à rajouter ?
- Pardon, monsieur le Président, puisque vous allez me condamner pour une chanson, je vous demande de m’expliquer la loi Bérenger...
Les Lois Bérenger visaient à atténuer ou alourdir les peines en fonction du casier juduciare du prévenu.