GuidesAccueil

AntisAnti

Guides excursionnistes et balades

:

AntisAnti

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

AntisAnti

antisanti
tFrançais AntisAnti
tCorsuAntisAnti
tPopulation 400 hab
tGentilé antisantais
tSuperficie 47,95 km²
tDensité8.34 hab/km²
tLatitude 42°10'2" N
tLongitude 9°21'46" E
tLatitude42.167301
tLongitude9.346120


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

antisanti

AntisAnti
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Presse passée

antisanti

AntisantiLes faux bulletins

Antisanti, 5 juillet - Le maire d'Antisanti, le docteur Mariani, qui, se sachant battu, les mains barbouillées d'encre, tachait les bulletins hostiles, puis les annulait. L'élection municipale a été annulée.

LA CROIX - 9 juillet 1909

Blagounette

antisanti

antisanti  Oreille parfaite - Année 1905

Le compositeur Calino vient d’être père. Un ami lui demande si c’est une fille ou un garçon au moment où le bébé pousse un vagissement. Calino répond :
- C’est un... sol dièse !

Dicton du jour

antisanti



Avril et Mai, de l'année
Font tous seuls la destinée.

Saint du jour

antisanti

KBonaventure de Bagno-Regio - Saint, Évêque, Docteur de l'Église - XIII°

Écrivain spirituel, Bonaventure est un célèbre docteur de Scolastique. Né en Italie, à Bagno-Regio, entre 1217 et 1221, il étudie à Paris et intègre la communauté des Frères Mineurs et y gravit rapidement les échelons pour, en 1257, être élu Ministre Général de l'Ordre avec 35.000 moines à diriger. Écrivain, prédicateur, enseignant, il est aussi diplomate pour l'Église. Il meurt lors du Concile de Lyon, en 1273. Il devient Docteur de l'Église en 1587.