GuidesAccueil

Ambérieu-en-Bugey

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TAmbérieu-en-Bugey

Ambérieu-en-Bugey est une commune en département de Ain qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 14035 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Ambérieu-en-Bugey

amberieu-bugey


tFrançais Ambérieu-en-Bugey
tArpitanAmbèriœx
 
tPopulation 14 035
tGentilé Ambarois
tSuperficie 24,60 km²
tDensité570.53 /km²
 
tLatitude 44°6'42" N
tLongitude 6°56'54" E
tLatitude44.094951
tLongitude6.931745


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

Ambérieu-en-Bugey est attesté en 853 dans les cartulaires de l'abbaye de Cluny sous sa forme latine Villa Ambariacus.

Une grande partie de l'Ain était occupée par la tribu gauloise des Ambarres qui, semble-t-il, donnèrent leur nom à cette paroisse dont l'existence est attestée avant le VIII° siècle. En effet, la Parrochia de Ambayreu est détachée du siège épiscopal de Lyon au VIII° siècle pour lui être restituée en l'an 853 par l'Empereur Lothaire.

Blason

amberieu-bugey

Ambérieu-en-Bugey
porte

coupé échiqueté d'or et d'azur de deux tires, et de gueules plain ; au lion d'hermine brochant sur le tout

Patrimoine

TPatrimoine de Ambérieu-en-Bugey

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Ambérieu-en-Bugey

Foires - Marchés

TFoires - Marchés

Depuis la nuit des temps, les animations de celles qui furent paroisses, villages, bourgs ou villes puis devinrent nos communes actuelles ponctuent la vie de leurs habitants. Ambérieu-en-Bugey: Guide et tourisme, comme toutes nos communes voit des animations se dérouler sur son territoire ; elles sont foires ou marchés et ponctuent la vie communale.

Découvrez-les en suivant ce lien !

Légendes

amberieu-bugey

TIncantation pour traiter des vers

Autrefois, quand les enfants avaient des vers, dans l'Ain, il était usage d'invoquer Saint Médard. Récitez cette incantation pour soigner celui de votre choix:
Vous, Saint Médard, qui avez tous les pouvoirs ; ôtez les vers de XX. Ce sont des alliés qui sont toujours prêts à les étrangler.
Ils sortent du néant, vous pouvez les y faire rentrer.

Presse passée

TTamponné par le train

Ambérieu-en-Bugey, 10 novembre — Le visiteur Guérin a été tamponné en gare d'Ambérieu-en-Bugey, département de l'Ain, par une machine rentrant au dépôt. Le corps a été coupé en deux.
La mort a été instantanée.

LA CROIX - 11 novembre 1904

Dicton du jour

amberieu-bugey


TDicton

En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

amberieu-bugey


TSaint Gildas - Abbé en Bretagne - V° siècle

Écossais, le Gweltaz breton, francisé en Gildas et naquit vers la fin du V° siècle. Ayant étudié en Bro Kembre - Pays de Galles, Gildas, dit Ar Fur - Le Sage, missionnaire, convertit les Cambriens. Ordonné prêtre en l'an 518, et après un passage en Irlande, il vient en Bretagne. S'installant à l'Île de Houat, y passe plusieurs années, et rejoint la Presqu'île de Rhuys où il édifiera un monastère renommé qui, bien que sécularisé, existe toujours. Il meurt le 29 janvier 565, sans doute à Houat.

Blagounette

amberieu-bugey


TBusiness is business - Année 1937

Paul, le grand frère, n'arrête pas de gifler son petit frère, Henri. Leur père, fatigué de ce fait, dit alors à Henri:
- À chaque fois que Paul te gifle, je te donnerai 2 sous et pas à lui.
Depuis lors, Paul n'arrête pas de gifler son frère, pour un oui ou pour un non, et le petit frère de se précipiter à la caisse toucher son indemnité ; le soir, ce que ne sait pas le Père, les deux frères partagent la recette.