GuidesAccueil

Albestroff

Guides excursionnistes et balades

:

Albestroff

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Albestroff

albestroff
tFrançais Albestroff
tPopulation 700 hab
tGentilé
tSuperficie 19,30 km²
tDensité36.27 hab/km²
tLatitude 48°56'60" N
tLongitude 6°51'60" E
tLatitude48.933300
tLongitude6.850000


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

albestroff

Albestroff, en francique lorrain Alstroff, est attesté en 1050 sous la forme Albertoff. Ce toponyme dont l'origine germanique est indiscutable dérive de l'anthroponyme Albert et Hof, la ferme. Il s'agit donc de la ferme d'un certain Albert, prénom d'origine germanique rappelant la noblesse, la brillance et l'éclat.

Héraldique

albestroff

Albestroff
porte

de gueules à un dextrochère de carnation vêtu d'azur, mouvant d'une nuée d'argent tenant une épée du même garnie d'or, accostée de deux cailloux aussi d'or

Blagounette

albestroff

albestroffRéponse à tout - Année 1905

Un homme fait des avances à une femme.
- Monsieur, je suis une femme mariée lui dit-elle, espérant que cela calmera l'enthousiasme de ce monsieur.
- Madame, justement, cela est bénédiction, vous n'avez pas à craindre des conséquences, lui répond l'individu !

Dicton du jour

albestroff



De vilain, jamais bon faict

N'attendez rien de mauvais personnage

Saint du jour

albestroff

KRalph Milner - Saint, martyr - XVI°

Élisabeth I°, reine d'Angleterre et d'Irlande, continue la réforme religieuse engagée par son père, Henri VIII°, visant à libérer l'Église anglaise de la tutelle papale ; face à elle, les remuants Catholiques, entre autre. Une loi interdisant aux catholiques d'assister à la Messe sous peine de forte amende et peine de mort pour les prêtres ou sujets incapables de payer l'amende. Ralph se fait arrêter pour avoir assisté à la messe. Condamné, il est pendu en 1591 avec Roger Dickenson, prêtre célébrant.