Gard

Étymologies et toponymes
nimes-2
 Nîmes: Vous la verrez près des arènes...
🎲 ⤇ Une frousse bleue !

Sponsor

gard
<Cliquez l'image>


■ Gard: Étymologies et toponymes

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes.

Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naître nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons ces néo-toponymes passe-partout, tristes, effrayants et déprimants appliqués sans réflexion à des lieux chargés de belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé

Gard

Gard
  • Département: Gard
  • Département: Gard
  • Population: 623 000 hab.
    Gentilé: Gardois
  • Superficie: 5 853,00 km²
    Densité: 106.44 hab./km²
  • Latitude: 43°50'56" N
    Longitude: 4°22'48" E
  • Latitude: 43.83236" N
    Longitude: 4.363267

⌘ Gard: Étymologies et toponymes

⟾ Le département

Le département du Gard doit son nom à la rivière éponyme qui le traverse. Le Gard, localement appelé Gardon, est long de 127km. Il prend sa source à Saint-Martin-de-Lansuscle et est affluent du Rhône. Le Gard est célèbre pour son pont-aqueduc.

La langue locale: L'Occitan
La langue parlée dans le département de la Gard était l'Occitan. La langue occitane, ici le Provençal, langue des troubadours et d'une immense richesse a longtemps été combattue et interdite par la République. Ayant perdu beaucoup de ses locuteurs, elle est largement supplantée par le Français. Il existe néanmoins un fort courant occitan et de nombreux jeunes se sont remis à apprendre et parler cette langue. Le succès des écoles occitanes bilingues, dont les écoles Calandretas sont la partie la plus voyante, en est le plus beau témoignage. La prise de conscience de certains hommes politiques occitans l'aide des Régions occitanes et du Département sont des soutiens indispensables à cette reconquête linguistique qui, comme pour toutes les langues, est une richesse inestimable pour toute l'Humanité. Défendons nos langues régionales !

aigues-mortes-11

◎ Toponymes communaux

  • Aigaliers - Aigaliers

    Aigaliers, en langue occitane Aigaliers, est attesté en 1108 dans le cartulaire de la cathédrale Notre-Dame de Nîmes où il se retrouve sous la forme latine Aguilerium. Nous le rvoyons en 1384 sous une forme Aquilerium.

    Ce toponyme latin peut être lié à Aquila, l'aigle, mais dont le sens peut couvrir aussi bien l'oiseau, que la légion romaine, ou le porte-enseigne.

  • Aigremont (30) - Aigremont

    Aigremont, idem en occitan, est attesté en l'an 957 et se retrouve dans le cartulaire de Nîmes sous la forme latine de Acre-Munto. Nous le reverront en 1060 sous la forme De Acre-Monte puis en 1162 avec un Acer-Mons.

    La signification de ce toponyme n'est pas difficile à comprendre: il s'agit d'un mont âpre, sec, âcre, stérile qui a marqué cette place de son empreinte.

  • Aigues-Mortes - Aigas-Mòrtas

    Aigues-Mortes, en occitan Aigas Mòrtas, est attesté dès 1248, date à laquelle la commune apparaît dans les cartulaires de l'Abbaye de Psalmody sous sa forme latine Aquae Mortae. Ce toponyme signifie étangs, eaux mortes, non courantes et fait allusion aux étangs dont la ville est ceinturée.

    Il est intéressant de signaler que les habitants d'Aigues-Mortes demandèrent à Saint Louis de nommer l'agglomération naissante du nom de Bona per Forsa - Bonne malgré le hasard ; le nom Aigues-Mortes resta en usage jusqu'à nos jours.

  • Aigues-Vives (30) - Aigas Vivas

    Aigues-Vives, en occitan Aigas Vivas, est attesté en l'an 1099 sous la forme latine Santuc Petrus de Aquaviva et nous le retrouvons dans le cartulaire de l'abbaye de Psalmody. Ce toponyme se revoit en 1125 avec un Aqua viva puis, en l'an 1322, sous la forme Aquae Vivae.

    Ce nom rappelle l'existence d'eau et fontaines au débit assuré ; une commune proche, Vergèze, voit source de renommée mondiale avec le Perrier !

  • Aiguèze - Aigueza

    Nous retrouvons ce toponyme dans une charte datée de l'an 1196 avec un Aigueda ; il est confirmé en 1384 avec ce Ayguedo significatif puis Locus Ayguedinis en 1461 ; ce suffixe -dine, -dinus, - dines se verra sur multiples documents et nous rappelle certainement le château existant, alors peut-être motte féodale.

    C'est en 1555 que ce suffixe disparaît et c'est un couvent d'Ursulines qui nous laisse découvrir un Denys d'Aiguèze, seigneur du lieu.

  • Aimargues - Aimargues

  • Alès - Alès

  • Allègre-lès-Fumades - Alègre

  • Alzon - Alzon

  • Anduze - Andusa

  • Aramon - Aramon

  • Argilliers - Argiliers

  • Arpaillargues-et-Aureillac - Arpalhagues e Aurelhac

  • Arphy - Arfi

  • Arre - Arre

  • Arrigas - Arrigàs

  • Aspères - Aspèras

  • Aubais - Aubais

  • Aubord - Aubòrn

  • Aubussargues - Aubuçargues

  • Aujac - Aujac

  • Aujargues - Oiargues

  • Aulas - Aulaç

  • Aumessas - Aumessaç

  • Avèze - Avesa

  • Bagard - Bagarn

  • Bagnols-sur-Cèze - Banhòus de Céser

  • Barjac - Barjac

  • Baron - Baron

  • Beaucaire - Bèucaire

  • Beauvoisin - Bèuvesin

  • Bellegarde - Bèlagarda

  • Belvézet - Bèuveser

  • Bernis - Berniç

  • Bessèges - Bessèja

  • Bez-et-Esparon - Beç e Esparron

  • Bezouce - Besoça

  • Blandas - Blandaç

  • Blauzac - Blausac

  • Boisset-et-Gaujac - Boisset e Gaujac

  • Boissières - Boissièira

  • Bonnevaux - Bònavau

  • Bordezac - Bordesac

  • Boucoiran-et-Nozières - Bocoiran e Nosièira

  • Bouillargues - Bolhargues

  • Bouquet - Boquet

  • Bourdic - Bordic

  • Bragassargues - Bragaçargues

  • Branoux-les-Taillades - Branós e las Talhadas

  • Bréau-et-Salagosse - Brèu e Salagòssa

  • Brignon - Brinhon

  • Brouzet-lès-Alès - Broset d'Alès

  • Brouzet-lès-Quissac - Broset de Quiçac

  • Cabrières -

  • Caissargues -

  • Calvisson -

  • Campestre-et-Luc - Campèstre e lo Luc

  • Canaules-et-Argentières - Canaulas e l'Argentièira

  • Cannes-et-Clairan -

  • Cardet -

  • Carnas -

  • Carsan -

  • Cassagnoles -

  • Castelnau-Valence - Castèlnòu e Valença

  • Castillon-du-gard -

  • Causse-Bégon - Lo Causse Begon

  • Caveirac - Cavairac

  • Cavillargues -

  • Cendras -

  • Chambon -

  • Chamborigaud - Chambonrigaud

  • Chusclan - Chusclan

  • Clarensac - Clarençac

  • Codognan -

  • Codolet -

  • Collias -

  • Collorgues -

  • Colognac - Colonhac

  • Combas -

  • Comps -

  • Concoules - Concolas

  • Congeniès -

  • Connaux -

  • Conqueyrac - Concairac

  • Corbes -

  • Corconne - Corcòna

  • Cornillon - Cornilhon

  • Courry -

  • Crespian -

  • Cros -

  • Cruviers-Lascours - Cruvièrs e las Corts

  • Deaux -

  • Dions -

  • Domazan -

  • Domessargues -

  • Dourbiès - Dórbias

  • Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac - Durfòrt e Sent Martin de Sossenac

  • Estézargues - Estesargues

  • Euzet - Euset

  • Flaux -

  • Foissac -

  • Fons -

  • Fons-sur-Lussan - Fonts de Luçan

  • Fontanes -

  • Fontarèches - Fontarecha

  • Fournes -

  • Fourques -

  • Fressac -

  • Gagnières - Castilhon de Ganhièira

  • Gailhan - Galhan

  • Gajan - Gajan

  • Gallargues-le-Montueux - Galargues

  • Garons -

  • Garrigues-Sainte-Eulalie - Garriga e Senta Olha

  • Gaujac - Gaujac

  • Générac - Generac

  • Générargues - Generargues

  • Génolhac - Ginolhac

  • Goudargues - Godargues

  • Issirac - Issirac

  • Jonquières-Saint-Vincent - Jonquièra de Sent Vincenç

  • Junas -

  • L'Estréchure - L'Estrechura

  • La Bastide-d'Engras - La Bastida d'En Gras

  • La Bruguière - La Bruguièira

  • La Cadière-et-Cambo - La Cadièira e Cambon

  • La Calmette - La Caumeta

  • La Capelle-et-Masmolène - La Capèla e Masmolena

  • La Grand-Combe - La Grand Comba

  • La Roque-sur-Cèze - La Ròca de Céser

  • La rouvière -

  • La vernarede -

  • Lamelouze - La Melosa

  • Langlade - L'Anglada

  • Lanuéjols - Lanuèjols

  • Lasalle - La Sala

  • Laudun-l'Ardoise - Laudun

  • Laval-Pradel - La Val

  • Laval-Saint-Roman - La Vau de Sant Roman

  • Le Cailar - Lo Cailar

  • Le Garn - Lo Garn

  • Le Grau-du-Roi - Lo Grau dau Rei

  • Le martinet -

  • Le Pin (30) - Lo Pin

  • Le vigan -

  • Lecques -

  • Ledenon -

  • Ledignan -

  • Les Angles - Angles

  • Les mages -

  • Les Plans - Los Plans

  • Les Plantiers - Los Plantièrs

  • Les saLLes-du-gardon -

  • Lezan -

  • Liouc -

  • Lirac -

  • Logrian-fLorian -

  • Lussan -

  • Malons-et-elze -

  • Mandagout -

  • Manduel -

  • Marguerittes - Margarida

    Marguerittes, en provençal Margarida, est attesté pour la première fois connue en 979 dans le cartulaire de Notre-Dame de Nîmes et se trouve dans la phrase In terminium de villa Virgelosa, que vocant Margarita, loco ubi vocant Margarita, in territorio civitatis Nemausensis - Au bout des terres de Vireglosa, que l'on appelle Marguerittes.

    Il semble que ce toponyme dérive du mot latin Margărïta - perle mais aussi trésor.

  • Mars -

  • Martignargues -

  • Maruejols-les-gardon -

  • Massanes -

  • Massillargues-Attuech - Macilhargues e Atuèg

  • Mauressargues -

  • Mejannes-le-clap -

  • Mejannes-les-ales -

  • Meynes -

  • Meyrannes -

  • Mialet -

  • Milhaud -

  • Molières-Cavaillac - Molièras e Cavalhac

  • Molières-sur-Cèze - Molièras de Céser

  • Monoblet - Monoblet

  • Mons -

  • Montagnac -

  • Montaren-et-saint-Médiers - Montaren e Sent Medier

  • Montclus - Monclùs

  • Montdardier -

  • Monteils -

  • Montfaucon (30) -

  • Montfrin -

  • Montignargues -

  • Montmirat - Montmirat

  • Montpezat - Montpesat

  • Moulézan - Molesan

  • Moussac - Moçac

    Moussac, en occitan Moçac, est attesté en 1169 pour la première fois certaine et se retrouve dans le cartulaire de Saint-Sauveur-de-la-Fontaine à Nîmes sous la forme Mozac ou Mozacum dans les archives du chapître de Nîmes. Le toponyme en -AC nous indique l'origine gallo-romaine de ce toponyme qui dérive sans doute de l'anthroponyme Mottius.

  • Mus -

  • Nages-et-Solorgues - Najas e Solòrgues

  • Navacelles - Navacèlas

  • Ners - Nèrç

  • Nîmes - Nimes

  • Notre-Dame-de-la-Rouvière - Nòstra Dama de la Rovièira

  • Orsan - Orsan

  • Orthoux-Sérignac-Quilhan - Ortons, Serinhan e Quilhan

  • Parignargues - Parinhargues

  • Peyremale - Pèiramala

  • Peyrolles - Peiròla

  • Pommiers - Pomièrs

  • Pompignan - Pompinhan

  • Pont-Saint-Esprit - Lo Pònt Sant Esperit

  • Ponteils-et-Brésis - Pontelhs e Bresís

  • Portes -

  • Potelières -

  • Pougnadoresse -

  • Poulx -

  • Pouzilhac -

  • Puechredon -

  • Pujaut -

  • Quissac -

  • Redessan -

  • Remoulins -

  • Revens -

  • Ribaute-les-Tavernes - Ribauta e las Tavèrnas

  • Rivières - Ribièiras

  • Robiac-Rochessadoule -

  • Rochefort-du-Gard -

  • Rochegude -

  • Rodilhan -

  • Rogues -

  • Roquedur - Ròcadun

  • Roquemaure - Ròcamaura

  • Rousson -

  • Sabran -

  • Saint-Alexandre - Sent Alexandre

  • Saint-Ambroix - Sant Ambruèis

  • Saint-André-d'Olérargues - Sent Andrieu d'Olerargues

  • Saint-André-de-Majencoules - Sent Andrieu de Magencolas

  • Saint-André-de-Roquepertuis - Sant Andrieu de Ròcapertusa

  • Saint-andré-de-valborgne -

  • Saint-bauzely -

  • Saint-Bénézet - Sent Beneset

  • Saint-Bonnet-de-Salendrinque - Sent Bonet de Salendrenca

  • Saint-Bonnet-du-Gard - Sent Bonet del Gard

  • Saint-Brès - Sant Breç

  • Saint-Bresson - Sent Breçon

  • Saint-Césaire-de-Gauzignan - Sent Cesari de Grasinhan

  • Saint-Chaptes - Sench Agde

  • Saint-Christol-de-Rodières - Sent Cristòu de Rodièra

  • Saint-Christol-lez-Alès - Sent Cristòu d'Alès

  • Saint-Clément - Sent Clement

  • Saint-Côme-et-Maruéjols - Sent Còsme e Maruèjols

  • Saint-Denis - Sent Daunís

  • Saint-Dézéry - Sent Desèri

  • Saint-Dionizy - Sent Dionisi

  • Saint-Étienne-de-l'Olm - Sent Estève de l'Ome

  • Saint-Étienne-des-Sorts - Sent Estève dei Sòrbs

  • Saint-Félix-de-Pallières - Sent Feliç de Palhièira

  • Saint-Florent-sur-Auzonnet - Sent Florenç d'Ausona

  • Saint-Geniès-de-Comolas - Sent Genièis de Comolaç

  • Saint-Geniès-de-Malgoirès - Sent Ginièis de Malgoiriés

  • Saint-Gervais -

  • Saint-Gervasy - Sent Gervasi

  • Saint-Gilles -

  • Saint-hilaire-d'ozilhan -

  • Saint-hilaire-de-brethmaS -

  • Saint-hippolyte-de-caton -

  • Saint-hippolyte-de-montaigu -

  • Saint-hippolyte-du-fort -

  • Saint-Jean-de-Ceyrargues - Sent Joan de Ceirargues

  • Saint-jean-de-crieulon -

  • Saint-jean-de-maruejolS-et-avejan -

  • Saint-jean-de-SerreS -

  • Saint-jean-de-valeriScle -

  • Saint-jean-du-gard -

  • Saint-jean-du-pin -

  • Saint-Julien-de-Cassagnas -

  • Saint-julien-de-la-nef -

  • Saint-julien-de-peyrolaS -

  • Saint-julien-leS-roSierS -

  • Saint-juSt-et-vacquièreS -

  • Saint-Laurent-d'Aigouze - Sent Laurenç de Gosa

  • Saint-Laurent-de-Carnols - Sent Laurenç de Carnòls

  • Saint-Laurent-des-Arbres - Sent Laurenç deis Aubres

  • Saint-Laurent-la-Vernède - Sent Laurenç de la Verneda

  • Saint-laurent-le-minier -

  • Saint-mamert-du-gard -

  • Saint-Marcel-de-Careiret -

  • Saint-martial -

  • Saint-martin-de-valgalgueS -

  • Saint-Maurice-de-Cazevieille -

  • Saint-Maximin -

  • Saint-michel-d'euzet -

  • Saint-Nazaire - 30 - Sent Nazari

  • Saint-Nazaire-des-Gardies -

  • Saint-paul-la-coSte -

  • Saint-paul-leS-fontS -

  • Saint-Paulet-de-Caisson - Sent Paulet de Caisson

  • Saint-ponS-la-calm -

  • Saint-privat-de-champcloS -

  • Saint-privat-deS-vieux -

  • Saint-quentin-la-poterie -

  • Saint-roman-de-codièreS -

  • Saint-Sauveur-Camprieu - Sent Sauvaire e Camriu

  • Saint-SebaStien-d'aigrefeuille -

  • Saint-Siffret -

  • Saint-theodorit -

  • Saint-victor-de-malcap -

  • Saint-Victor-des-Oules -

  • Saint-victor-la-coSte -

  • Sainte-Anastasie - Senta Anastasiá

  • Sainte-Cécile-d'Andorge - Senta Cecília d'Andòrge

  • Sainte-Croix-de-Caderle - Senta Crotz de Cadèrla

  • Salazac - Salasac

  • Salindres - Salindres

  • Salinelles - Salinèla

  • Sanilhac-SagrieS -

  • Sardan -

  • Saumane -

  • Sauve -

  • Sauveterre -

  • Sauzet -

  • SavignargueS -

  • Saze -

  • SenechaS -

  • Sernhac -

  • ServaS -

  • ServierS-et-labaume -

  • Seynes - Sèina

  • Sommières -

  • Soudorgues - Sodòrgues

  • SouStelle -

  • Souvignargues -

  • Sumene -

  • Tavel -

  • Tharaux -

  • Theziers -

  • Thoiras -

  • Tornac -

  • Tresques -

  • Trèves - Trèvas

  • UchaUd -

  • Uzès -

    Uzès, Usès en occitan, est signalée en l'an 506 pour la première fois connue dans les écrits et se retrouve sur une monnaie mérovingienne. Nous retrouvons le toponyme en 813 avec un in pago Ucetico.

    Il semblerait que ce toponyme soit pré-celtique et reste de signification inconnue.

  • Vabres -

  • Vallabregues -

  • Vallabrix -

  • Vallerargues -

  • Valleraugue -

  • Valliguières -

  • Vauvert -

  • Venejan -

  • Verfeuil -

  • Vergeze -

  • Vers-Pont-du-Gard - Vèrç

  • Vestric-et-candiac -

  • Vézénobres - Venòbre

  • Vic-le-fesq -

  • Villeneuve-lès-Avignon - Vilanòva d'Avinhon

  • Villevieille - Vilavièlha

  • Vissec -

⌘ Nos toponymes

Datant souvent des temps les plus anciens, images de l'Histoire, de ses hommes, de leurs langues, nos toponymes sont reflets de l'occupation des territoires par les civilisations qui se succèdent.

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes. Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naitre nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons les néo-toponymes passe-partout, tristesse effrayante, déprimante et appliqués sans réflexion à des lieux chargés de si belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé ; combien de nouvelles communes aux noms à faire pleurer pierres et monuments ; simple plaidoyer pour nos toponymes, si riches, si beaux, si maltraités par facilité intellectuelle.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: un microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique, se perdent dans l'oubli. Nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.