GuidesAccueil

Venterol

Balades et mémoires
Venterol
Venterol: La vallée de la Durance

Venterol

venterol-04-2

Délicatement posé sur la rive gauche de la Durance, peu éloigné de Tallard, Venterol est un calme groupe de hameaux agrippés aux pieds du Montsérieux qui les domine de ses 1590 mètres et de la Montagne des Pluis avec ses 1485 mètres. Venterol est une commune des paysages et de campagne où la multitude des balades ne peut que se comparer aux heures multiples que vous pourrez y passer, découvrant des paysages remarquables ou des panoramas s'ouvrant sur la vallée de la Durance.
Ils ne pourront que vous séduire !

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Venterol

venterol-04


tFrançais Venterol
tProvençauVenteròu
tPopulation 200 hab
tGentilé venterolais
tSuperficie 22,75 km²
tDensité8.79 hab/km²
tLatitude 44°27'0" N
tLongitude 6°6'60" E
tLatitude44.450001
tLongitude6.100000


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Héraldique

venterol-04

Venterol
porte

de gueules au chevron d'argent, accompagné en chef de deux étoiles d'or et en pointe d'un croissant du même

Patrimoine

TPatrimoine de Venterol

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Venterol

Presse passée

TLocation de presbytères

Venterol, 15 mai - La commune de Venterol, département des Alpes-de-Haute-Provence, possède deux presbytères.
Elle les avait d'abord laissés gratuitement à la disposition des desservants. Or, en 1910, le préfet mit la commune en demeure de passer un bail avec les occupants.
Le maire proposa alors des loyers de 12 et de 18 francs. Mais le préfet, les jugeant insuffisants, prit un arrété nommant un délégué spécial chargé d'obtenir la location aux conditions arrêtées par le préfet, et, à défaut de location, de faire procéder à l'expulsion des occupants.
Le maire de Venterol a déféré cet arrêté préfectoral au Conseil d'Etat pour excès de pouvoir.
Le commissaire du gouvernement Helbronner a fait observer en effet à la Haute Assemblée que s'il appartient au préfet d'approuver ou de refuser son approbation au bail d'un presbytère, il ne peut se substituer aux représentants légaux de la commune pour accomplir un acte de gestion intéressant un immeuble de son domaine privé.
Le Conseil d'Etat a estimé en conséquence qu'il y avait la un excès de pouvoir et annulé l'arrêté préfectoral.

LA CROIX - 17 mai 1911

Dicton du jour

venterol-04



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

venterol-04

TYves Mahyeuc, Évêque de Rennes

Nommé en 1507 par Anne de Bretagne, Yves dénote: les évêques étant notables, ce Dominicain, frère mendiant, étonne. Né en Léon- 1462, il intègre le couvent dominicain de Morlaix, étudie à Nantes et s'installe à Rennes. Confesseur d'Anne, elle le nomme Évêque en 1507. Continuant à vivre au couvent des jacobins, il lance la construction de la Cathédrale, y couronne François III°, Duc de Bretagne, indépendante, et meurt en 1541 à Bruz. Il fut réformateur de l'Église Bretonne.

Blagounette

venterol-04

TLe genre de l'œuf ? - Année 1930

Un professeur demande à un de ses élèves:
- Alors Hector, de quel genre est le mot œuf ?
- On ne sait pas, Monsieur. Tant qu'il n'a pas été couvé, on ne sait pas si c'est un coq ou une poule...