GuidesAccueil

SoulaineS-Sur-aubance

Guides excursionnistes et balades

:

SoulaineS-Sur-aubance

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

SoulaineS-Sur-aubance

soulaines-sur-aubance
tFrançais SoulaineS-Sur-aubance
tPopulation 1 200 hab
tGentilé
tSuperficie 12,72 km²
tDensité94.34 hab/km²
tLatitude 47°22'0" N
tLongitude 0°31'0" E
t Latitude47.366699
t Longitude-0.516667

Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

soulaines-sur-aubance

SoulaineS-Sur-aubance
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Blagounette

soulaines-sur-aubance

soulaines-sur-aubance  Membre honoraire - Année 1894

Au tribunal, le juge demande à un des prévenus présents dans le box si un des autres fait partie de la bande de malfrats concernée.
- Alors, Julot, maintenant que vous êtes entré dans la voie des francs aveux, vous pouvez nous dire que Bibi, dit Marque-Mal, fait bien partie de votre bande, n'est-ce-pas ?
- Pas précisément, Monsieur le Président, Bibi n'y est que membre honoraire.

Dicton du jour

soulaines-sur-aubance



Etre pieux ne nuit pas
Etre trop pieux ne convient pas.

Saint du jour

soulaines-sur-aubance

K  Saint Brice - Saint officiel de l'Église Romaine

Saint Patron des Juges, Brice fut Évêque de Tours ; il décède vers l'an 444. Il est raconté que Brice - qui devait avoir quelques revenus bien que recueilli par Saint Martin, quitta le monastère pour vivre auprès de ses biens, écuries et charmantes esclaves. La mort de Saint Martin va totalement bouleverser la vie de Brice qui retourne à sa vie religieuse et devient aussi Évêque de Tours. Accusé d'avoir engrossé une religieuse, il est convoqué devant le Pape pour jugement. Reconnu innocent par ses ouailles qui imposent son retour, il est canonisé localement dès son décès.