GuidesAccueil

Salon-de-Provence

Balades et mémoires

:

Salon-de-Provence

salon-de-provence-2

Les Salonnais ne vous demandent pas de connaitre les quatrains par cœur pour vous laisser visiter leur bonne ville. Vous pourrez donc vous y rendre sans hésitation et découvrir cette ville passionnante de son patrimoine, de ses hommes illustres dont l'égnimatique Nostradamus, de ses multiples flâneries possibles, de ses balades variées et étonnantes.

Quand, après une longue balade sous le soleil provençal, vous aurez quelque peu sué, vous vous doucherez avec un savon acheté dans l'une des deux savonneries de la ville.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Salon-de-Provence

salon-de-provence


tFrançais Salon-de-Provence
tProvençauSelon de Provença
tPopulation 41 400 hab
tGentilé salonnais
tSuperficie 70,30 km²
tDensité588.9 hab/km²
tLatitude 43°38'60" N
tLongitude 5°6'60" E
tLatitude43.633301
tLongitude5.100000


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

salon-de-provence

La commune de Salon deviendra Salon-de-Provence le 20 juin 1918 suite à délibération municipale ; ce changement de nom étant lié aux multiples communes appelées Salon et ayant très probablement crée de multiples confusions postales lors de la grande guerre qui se terminera le 11-11-1918 à 11 heures.

Ce toponyme est attesté au IX° siècle avec un Villa Salone, toponyme que nous retrouverons en l'an 964 avec un Castro Sellone, certainement situé à l'emplacement de l'actuel château de l'Empéri.

Héraldique

salon-de-provence

Salon-de-Provence
porte

d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, tenant entre ses pattes un écusson ovale d'azur chargé d'une fleurdelys d'or

Patrimoine

TPatrimoine de Salon-de-Provence

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Salon-de-Provence

Anecdote

salon-de-provence

TLe Visionnaire de Salon

Toutes nos villes et paroisses ont eu leur devin ou visionnaire. Si Salon-de-Provence vit naître Nostradamus en ses murs, elle vit aussi naître un maréchal-ferrant aux visions nombreuses ; sans doute le climat local développant quelques dons.

Si nous n'avons pas encore retrouvé d'écrits sur cet homme, nous savons que ce maréchal-ferrand, surnommé le Visionnaire de Salon monta à Versailles pour entretenir Louis XIV°.

Dicton du jour

salon-de-provence



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

salon-de-provence

TRenaud de Craon, Ermite - XII° siècle

Renaud, aussi connu sous le nom de Régnaud, fait choix de religion et devient chanoine en la ville de Soissons. Appelé en solitude, il devient disciple du Bienheureux Robert d'Arbrissel, ermite et moine breton en la forêt mayennaise de Craons puis se retire dans la forêt de La Mélinais, en commune de La Flèche où il terminera son existence terrestre.

Il y meurt en l'an 1104.

Blagounette

salon-de-provence

TL'explorateur - Année 1900

Un explorateur, revenant de mission géographique dans l'immense et inconnu Soudan, est interrogé par un journaliste.
- Comment donc combattiez-vous les miasmes ?
- En répandant des parfums, par exemple, de l’eau de Cologne...
- Ah ! c’est ce que l’on appelle cologniser !