GuidesAccueil

Saint-nicolaS-leS-citeaux

Guides excursionnistes et balades

:

Saint-nicolaS-leS-citeaux

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Saint-nicolaS-leS-citeaux

saint-nicolas-les-citeaux
tFrançais Saint-nicolaS-leS-citeaux
tPopulation 500 hab
tGentilé
tSuperficie 28,93 km²
tDensité17.28 hab/km²
tLatitude 47°7'0" N
tLongitude 5°3'60" E
tLatitude47.116699
tLongitude5.050000


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

saint-nicolas-les-citeaux

Saint-nicolaS-leS-citeaux
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Blagounette

saint-nicolas-les-citeaux

saint-nicolas-les-citeaux  Mariage ou non - Année 1905

- Maman, demande-t-elle, si je me marie plus tard, est-ce que j’aurai un mari comme papa ?
- Certainement ma chérie.
- Et si je ne me marie pas, est-ce que je deviendrai une vieille fille comme tante Aurore ?
- Sans aucun doute.
- Hélas ! ma pauvre maman, comme les femmes sont malheureuses !

Dicton du jour

saint-nicolas-les-citeaux



Mars avec ses marteaux
Avril avec ses couteaux.

Saint du jour

saint-nicolas-les-citeaux

tBienheureuse Bienvenue Bojani - Tertiaire dominicaine, morte en 1292

Béatifiée en 1763 par le pape Clément XII°, Bienvenue Bojani est native du Frioul italien, à Cividale del Friuli. Elle entra dans les Ordres, chez les Dominicains, et multiplia les miracles ; miracles en telles quantités que le temps devait lui manquer pour autres actions. Se mortifiant sans relache pour imiter la souffrance du Christ, elle portait cilice et se serrait une corde autour du ventre, de manière si violente que cette corde, lui entrant dans les chairs, provoqua plaies et ulcères dont elle décéda. Nous étions le 30 Octobre 1292, elle avait 38 ans.