GuidesAccueil

Quiberon

Guides excursionnistes et balades
Quiberon
Quiberon: Beg al Lann, le chateau Turpault

Quiberon

quiberon-1

Quiberon.
À la pointe de la presqu'île éponyme, retenu au continent par ce fin tombolo où chemin de fer et route asphaltée se croisent difficilement, l'ancien port sardinier de Quiberon est devenu une agréable station balnéaire dotée des équipements les plus modernes.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Quiberon

quiberon


tFrançais Quiberon
tBrezhonegKiberen
tPopulation 5 000 hab
tGentilé quiberonnais
tSuperficie 8,83 km²
tDensité566.25 hab/km²
tLatitude 47°29'60" N
tLongitude 3°7'0" W
tLatitude47.483299
tLongitude-3.116670


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux. Elles sont aussi réalisées par des amateurs et sont donc réalisables par chancun d'entre nous.

Toponyme

Quiberon, en breton Kiberen, est attesté en l'an 1037 dans le Cartulaire de l'abbaye de Redon sous la forme Keberoen. Nous le retrouvons sous une forme proche dans le Cartulaire de Sainte-Croix en Quimperlé sous la forme Keperoen.

L'étymologie de ce toponyme reste pleine d'interrogations et semble d'origine pré-bretonne.

Héraldique

quiberon

Quiberon
porte

d'azur à une ancre d'or au jas habillé et flammé de même, la voile chargée de trois fleurdelys de gueules ; au chef cousu de gueules chargé à une hermine d'argent colletée d'une écharpe de Bretagne

Foires - Marchés

Depuis la nuit des temps, les animations de celles qui furent paroisses, villages, bourgs ou villes puis devinrent nos communes actuelles ponctuent la vie de leurs habitants. Quiberon: Guide et tourisme, comme toutes nos communes voit des animations se dérouler sur son territoire ; elles sont foires ou marchés et ponctuent la vie communale.

Découvrez-les en suivant ce lien !

Tranche héraldique

quiberon



Lors de votre visite à Quiberon, vous pourrez peut-être remarquer la présence de blasons sur de vieilles portes, murs ou vitraux.

Cliquez le lien correspondant à l'ordre d'Ancien Régime qui vous intéresse

Blagounette

quiberon

quiberonRestaurant à musique - Année 1905

Dans un restaurant à musique, Calino s'est offert un bon repas. Au moment du fromage, le garçon demande à Calino ce qu'il désire ; Comme toujours Calino est indécis:
- Quel fromage désire Monsieur ?
Calino réfléchit, hésite...
À ce moment l’orchestre joue Le Chalet, célèbre morceau de piano de l'année 1905.
- C’est une idée, dit-il, donnez-moi un petit suisse !

Dicton du jour

quiberon



Genver a garg ar foz
C'hwevrer he dalc'h kloz.

Janvier remplit le fossé.
Février le tient clos.

Saint du jour

quiberon

KFrançois de Sales - Évêque de Genève

Saint patron des sourds-muets - il protégea un certain Martin, sourd-muet, Saint François de Sales fut aussi évêque de Genève bien sue résidant à Annecy. Destiné à une carrière juridique, en proie aux doutes et, pour utiliser une expression actuelle, Mal dans sa peau, François embrasse la vie religieuse après avoir lu une prière écrite par Saint Bernard. Brillant, fréquentant les penseurs de son temps, il introduit plusieurs ordres religieux en Savoie, apporte la paix à Sainte Jeanne de Chantal, fonde l'ordre des Visitandines, qui apporteront vie religieuse aux femmes de faible santé. François écrit aussi beaucoup, dans ses Gazettes, ce qui lui vaudra d'être aussi le saint patron des journalistes. Né un 21 août 1567, il meurt le 28 décembre 1622 à Lyon.