GuidesAccueil

Piedipartino

Guides excursionnistes et balades

:

Piedipartino

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Piedipartino

piedipartino
tFrançais Piedipartino
tCorsuU Pedipartinu
tPopulation 0 hab
tGentilé
tSuperficie 3,25 km²
tDensité0 hab/km²
tLatitude 42°22'5" N
tLongitude 9°22'31" E
tLatitude42.368099
tLongitude9.358620


Rue Bric et Brac

Sponsor

Vous pouvez soutenir notre projet en sponsorisant les pages de cette commune pour un budget modique et intéressant.

N'hésitez pas à cliquer le logo et y découvrir notre proposition de partenariat.

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

piedipartino

Piedipartino
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Blagounette

piedipartino

piedipartinoLe fils de Balandard - Année 1900

Balandard parle de son fils à un médecin :
- Il n’a plus de goût pour la bicyclette, dit-il. Il ne rêve que matches, records, etc...
Le docteur souriant :
- Je vois ce que c’est, c’est une pneumanie !

Dicton du jour

piedipartino



Avril et Mai, de l'année
Font tous seuls la destinée.

Saint du jour

piedipartino

K  Henri, Empereur germanique - Saint - 11° siècle

Fils d'Otton III, Henri, jeune enfant, se retrouve Empereur du Saint Empire Germanique et marié à Cunégonde du Luxembourg - Sainte elle aussi. N'arrivant pas à avoir d'enfants, le couple reste ensemble et l'Impératrice n'est pas répudiée pour stérilité - peut-être Henri est-il stérile et le sait. Se plongeant dans la gestion et intérpet de son Empire, Henri II°renforce l'influence de l'Église en ses territoires, soutien l'Abbaye de Cluny et fonde l'Évêché de Bamberg, en Allemagne. Il meurt avant Sainte Cunégonde, le 13 huillet 1024.