GuidesAccueil

PennedePie

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TPennedePie

PennedePie est une commune en département de Calvados qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 300 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

PennedePie

pennedepie


tFrançais PennedePie
 
tPopulation 300
tGentilé pennedepiais
tSuperficie 5,68 km²
tDensité52.82 /km²
 
tLatitude 49°25'0" N
tLongitude 0°11'60" E
tLatitude49.416698
tLongitude0.183333


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

pennedepie

PennedePie
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de PennedePie

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de PennedePie

Dicton du jour

pennedepie


TDicton

Avril le doux
Quand il se fâche est pire que tous.

Avril le doux
Quand il se fâche est pire que tous.

Saint du jour

pennedepie


TGaston d'Arras - Évêque d'Arras - VI° siècle

Après son baptême, Clovis dut aller au cathéchisme comme les copains ; Gaston, prêtre de Toul en fut chargé.

Cela terminé, il fut envoyé à titre d'Évêque par Saint Rémy dans la région d'Arras et Cambrai sur un territoire dont on ne connaît pas les limites, avait mission de restaurer l'Église après les ravages et troubles causés par les invasions hunniques ; il le fit avec brio !

Blagounette

pennedepie


TSincère amitié - Année 1922

Deux jeunes filles en quête de mari discutent.
- Oui ma chère, après six refus, cet homme s’obstine à demander ma main !
- Parbleu ! Maintenant qu’il sait qu’il n’y a pas de danger !