GuidesAccueil

La Freissinouse

Patrimoine de La Freissinouse
La Freissinouse
La Freissinouse: Neiges, brumes et montagne...

Sponsor

la-freissinouse
<Cliquer l'image>


TLa Freissinouse: Patrimoine



La Freissinouse

la-freissinouse


tFrançais La Freissinouse
tPopulation 756 hab
tGentilé freissinousiens
tSuperficie 8,32 km²
tDensité90.87 hab/km²
tLatitude 44°32'60" N
tLongitude 6°1'0" E
tLatitude44.533298
tLongitude6.016670


Rue Bric et Brac

Patrimoine de La Freissinouse

L'église Saint AndréL'église Saint AndréL'église Saint André -
Lat: : 44.535743 - Long: : 6.009880 - Église paroissiale

L'église est signalée depuis bien longtemps en ces lieux et fut érigée au centre de la paroisse primitive. Placée sous la protection de Saint André, c'est un édifice tout simple et sobre. Nous n'avons pas trouvé date stipulant la naissance de cette paroisse mais avons trouvé que le 5 juin 1284, Guillemette Ariberne, veuve de Bertrand Ariberne, fit vente d'un champ au nom de Dame Rambaude, d'un champ à Guillaume, chapelain de La freissinouse pour 16 sous viennois. L'église paroissiale est donc encore chapelle.
La fontaine de FlotteLa fontaine de FlotteLa fontaine de Flotte -
Lat: : 44.538625 - Long: : 6.012641 - Fontaine

Située en contrebas de la route menant au quartier des écoles, la fontaine de Flotte, du nom du quartier, servait de fontaine pour les habitants de cette partie de la commune comme en témoignent les barres servant à porter les brocs et seaux. Deux bouches sont installées et leur débit semble régulier. C'est une fontaine bien charmante et toute habillée de verdure. Les cartes d'État-Major de 1860 signalent ce lieu comme dénommé Pesoni.
Le marais de FlotteLe marais de FlotteLe marais de Flotte -
Lat: : 44.538625 - Long: : 6.012641 - Réserve ornithologique

Nos marais et zones lacustres sont particulièrement importantes: elles sont réserves d'eau bien utile en période de sécheresse et jouent un rôle important dans l'épuration des eaux drainées par ce bassin. Le Marais de Flotte est classé et joue un rôle majeur pour les oiseaux migrateurs qui s'y reposent en toute quiétude lors de leurs passages dans les Hautes-Alpes.
Le monument aux morts
<Cliquer l'image>
Le monument aux mortsLe monument aux morts -
Lat: : 44.535669 - Long: : 6.009916 - Monument aux morts

Les Monuments aux Morts furent, pour leur immense majorité d'entre eux, érigés entre 1919 et 1925. Ils rappellent à nos mémoires le nom des hommes de la commune morts lors des conflits militaires. Quasiment inexistants avant la première guerre mondiale - 1914-1918, ils sont devenus partie intégrante et obligée des monuments et bâtiments communaux, au même titre que l'église, la mairie ou l'école publique. La commune de La Freissinouse a édifié son monument aux morts près de l'église paroissiale Saint André. Le marbre est particulièrement intéressant ; il donne le lieu et année de décès des hommes morts à la guerre. la guerre ne se termine pas en 1918, elle tue encore en 1919...
Le monument aux mortsLe monument aux mortsLe monument aux morts -
Lat: : 44.536067 - Long: : 6.009991 - Monument aux morts

Les Monuments aux Morts furent, pour leur immense majorité d'entre eux, érigés entre 1919 et 1925. Ils rappellent à nos mémoires le nom des hommes de la commune morts lors des conflits militaires. Quasiment inexistants avant la première guerre mondiale - 1914-1918, ils sont devenus partie intégrante et obligée des monuments et bâtiments communaux, au même titre que l'église, la mairie ou l'école publique. La commune de La Freissinouse édifia un monument aux morts près de l'église paroissiale Saint André. À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, la commune fit édifier un second monument de mémoire sur la place près de l'église.

TLa Freissinouse: Le Monument aux Morts

Le Monument aux Morts -
Lat: : 0.000000 - Long: : 0.000000 -

Le Monument aux Morts de La Freissinouse fut érigé entre 1919 et 1925 comme la majorité des cénotaphes rappelant les guerres de la France. Il rappelle à nos mémoires le nom des hommes de la commune morts lors des conflits militaires.

Quasiment inexistants avant la première guerre mondiale - 1914-1918, les Monuments aux Morts sont partie intégrante et obligée des monuments et bâtiments communaux, au même titre que l'église, la mairie ou l'école publique.