GuidesAccueil

Pardies

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TPardies

Pardies est une commune en département de Pyrénées-Atlantiques qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 900 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Pardies

pardies


tFrançais Pardies
 
tPopulation 900
tGentilé
tSuperficie 5,82 km²
tDensité154.64 /km²
 
tLatitude 43°22'0" N
tLongitude 0°35'60" E
tLatitude43.366699
tLongitude-0.583333


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

pardies

Pardies
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Pardies

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Pardies

Tranche héraldique

pardies


TTranche héraldique

Lors de votre visite à , vous pourrez peut-être remarquer la présence de blasons, anciens ou modernes, sur de vieilles portes, murs ou vitraux.

Cliquez le lien correspondant à l'ordre d'Ancien Régime qui vous intéresse

Dicton du jour

pardies


TDicton

Nèu de heure,
La pouro se l'emporto au pè

Neige de février
La poule l'emporte à son pied.

Saint du jour

pardies


TDonatien et Rogatien - Saints - IV° siècle

L'Empereur Maximin voyant d'un très mauvais œil le développement du Christianisme, courant religieux de l'Empire déstabilisant un Empire Romain fatigué, tenta d'éliminer les Chrétiens en les persécutant. Convertis à la nouvelle Foi par un certain Similien, Donatien, baptisé, et son frère Rogatien, encore cathécumène, furent arrêtés dans leur bonne ville de Nantes. Comme Chrétiens, après avoir subit tortures, ils furent condamnés à avoir la tête tranchée. Ils passèrent leur dernière nuit ensemble, en prière, et furent exécutés au petit matin le 24 mai vers l'an 304. Leurs reliques furent transférées à Orléans.

Blagounette

pardies


TLa médaille - Année 1895

Deux amis se retrouvent dans la rue :
Sais-tu qu'Hector a un ruban qui vient de lui être accroché à la boutonnière ?
- Quel est donc ce ruban ? répond l'ami.
- C’est celui d’une médaille de sauvetage...
- ???
- Oui, il y a eu un incendie près de chez lui, et il s’est sauvé lui-même !