GuidesAccueil

Ajaccio

Presse passée

:

Sponsor

ajaccio
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Ajaccio

ajaccio
tFrançais Ajaccio
tPopulation 65 200 hab
tGentilé
tSuperficie 82,03 km²
tDensité794.83 hab/km²
tLatitude 41°56'32" N
tLongitude 8°44'11" E
tLatitude41.925598
tLongitude8.736400

Rue Bric et Brac

Presse passée

t Drame aux salines
Un drame sanglant s'est déroulé aux Salines, à un endroit dit Budicipne, sur la route de Bastia, à 6 kilomètres d'Ajaccio. Deux garçonnets s'étant pris de querelle, leurs parents intervinrent dans la discussion. Ils se munirent chacun d'un fusil et vidèrent leur différent en présence de leur femme et de leurs enfants épouvantés.

AVANTI, Journal Politique Corse - 13 septembre 1913

tRèglement de comptes
Simon de P..., adjudant en retraite, a blessé grièvement, au sommet du poumon gauche, le nommé G..., receveur des contributions indirectes en retraite. La femme de Simon de P... a été blessée au bras gauche et au sein droit. Ces deux familles, qui habitent la campagne, vivaient en mésintelligence. Transporté à l'hopital, G... est mort des suites de ses blessures. Simon de P... est en fuite.

AVANTI, Journal Politique Corse - 13 septembre 1913

tDrame à l'hôtel
Un voyageur venant de Bastia et descendu à l'hôtel Solférino d'Ajaccio, en compagnie d'une jeune dame, a tiré sur celle-ci un coup de revolver, puis a tenté de se suicider. Les blessures sont graves; les causes du drame inconnues.

AVANTI, Journal Politique Corse - 13 septembre 1913

tCambriolage au bureau de l'octroi
Le bureau de l'octroi de la gare a été cambriolé par des malfaiteurs qui se sont introduits en brisant les vitres d'une fenêtre. Les cambrioleurs ont été obligés de se retirer sans aucun profit; ils ont bien fracturé le tiroir de la table-bureau, mais ils n'y ont trouvé que des papiers de service. On a retrouvé sur les lieux un grattoir à chevaux volé à un forgeron de la ville.

AVANTI, Journal Politique Corse - 27 septembre 1913

t
Ajaccio: le port vers 1920

tTruands et combines contre le journal 'AVANTI'
Pour M. Pugliesi-Conti et ses amis.
— Il nous est appris que le maire d'Ajaccio et les titulaires de certains kiosques municipaux — y compris l'homme manqué — font tout ce qu'ils peuvent pour empocher notre vente. Nous les prévenons qu'il est nécessaire, pour eux, de cesser de telles pratiques, car, même si nous devions faire un numéro spécial transmis par la poste, à tous les électeurs de la ville, pour dénoncer une telle attitude, nous n'hésiterions pas. A bon entendeur, salut !

AVANTI, Journal Politique Corse - 27 septembre 1913

tRoland Garros près des îles sanguinaires
23 septembre. — L'aviateur Garros venant de France, est passé entre les îles Sanguinaires. Il filait vers Tunis à une très grande hauteur.

AVANTI, Journal Politique Corse - 27 septembre 1913

tLa tentative de meurtre du cours Napoléon
24 janvier — L'archiviste Touranjon, qui fut blessé d'un coup de stylet par la demoiselle Paolantonacci, va mieux; le sympathique docteur Pompeani, qui se trouvait sur le lieu du crime au moment où il se produisit, put lui donner aussitôt les premiers soins nécessités par la perte du sang.
Mlle Paolantonacci a été internée.

AVANTI, Journal Politique Corse - 24 janvier 1914

tIncendie
24 janvier — Un incendie, dû à la malveillance, a pris naissance, ce matin, au Salario, dans la forêt communale et les riches vignobles voisins. Secondé par un temps très sec, le fléau prend des proportions très inquiétantes. Les secours, organisés par les pompiers, la totalité de la garnison et une grande partie de la population n'ont pu, malgré douze heures d'eflorts, arrêter la marche dévastatrice du feu, qui ne fut éteint que pendant la nuit.

AVANTI, Journal Politique Corse - Samedi 6 septembre 1913

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !