GuidesAccueil

L' Abergement-de-Varey

Presse passée

:

Sponsor

abergement-de-varey
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


L' Abergement-de-Varey

abergement-de-varey
tFrançais L' Abergement-de-Varey
tPopulation 248 hab
tGentilé Abergementais
tSuperficie 9,15 km²
tDensité27.1 hab/km²
tLatitude 46°0'26" N
tLongitude 5°25'24" E
tLatitude46.007208
tLongitude5.423366


Rue Bric et Brac

Presse passée

TL'affaire des grenades communistes

L'Abergement-de-Varey, 8 novembre — La police mobile a découvert à l'L'Abergement-de-Varey, dans une masure avec hangar, 28 caisses et 3 sacs de pièces femelles pour grenades.
Dans le hangar, on a découvert également une camionnette, qui appartenait à Christophe, l'intermédiaire entre les industriels et les organisateurs de celle entreprise de fabrication clandestine de grenades. Cette camionnette avait manifestement servi au transport du matériel dangereux.
Les caisses portaient les inscriptions Bouchons pression. Compagnie internationale transatlantique
La maison et le hangar appartiennent à une certaine Mme Comlet dont le fils Jean, qui a disparu, fut élu conseiller municipal communiste de Villeurbanne en 1935, élection qui fut invalidée.
Une autre découverte importante a été faite non loin de l'Abergement-de-Varey. Des pêcheurs, ayant remarqué dans la rivière d'Ain des sacs accrochés aux branchages les amenèrent à eux. Ils contenaient des petites grenades. La gendarmerie, alertée, en a retiré 400 kg.

LA CROIX - 11 novembre 1936

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !