GuidesAccueil

Lardiers

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TLardiers

Lardiers est une commune en département de Alpes-de-Haute-Provence qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 100 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Lardiers

lardiers


tFrançais Lardiers
tProvençauLardièrs
 
tPopulation 100
tGentilé lardiérans
tSuperficie 30,08 km²
tDensité3.32 /km²
 
tLatitude 44°3'60" N
tLongitude 5°43'0" E
tLatitude44.049999
tLongitude5.716670


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

lardiers

Lardiers
porte

de sinople à un loup d’or, coupé d’argent à un chevron de sable

Patrimoine

TPatrimoine de Lardiers

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Lardiers

Dicton du jour

lardiers


TDicton

Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

lardiers


T
Warning: include(./fr/sain/233.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/tchinggi/www/guides/mod/vil.php on line 70

Warning: include(./fr/sain/233.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/tchinggi/www/guides/mod/vil.php on line 70

Warning: include(): Failed opening './fr/sain/233.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.3/lib/php') in /home/tchinggi/www/guides/mod/vil.php on line 70

Blagounette

lardiers


TEntre médecins - Année 1896

- Comment faites-vous, mon cher confrère, pour être payé intégralement ?
- Je ne soigne que les belles-mères. Si elles guérissent, leurs filles me payent bien, si elles meurent, leurs gendres me paient encore mieux...