GuidesAccueil

Hardifort

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


THardifort

Hardifort est une commune en département de Nord qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 400 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Hardifort

hardifort


tFrançais Hardifort
 
tPopulation 400
tGentilé
tSuperficie 6,14 km²
tDensité65.15 /km²
 
tLatitude 50°49'0" N
tLongitude 2°29'60" E
tLatitude50.816700
tLongitude2.483330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

hardifort

Hardifort
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Hardifort

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Hardifort

Dicton du jour

hardifort


TDicton

Vilain enrichit, ne connait ni parents ni amis.

Saint du jour

hardifort


TMaria Goretti - Sainte - XX° siècle

Née le 16 octobre 1890 à Corinaldo, Italie, la jeune Maria vit dans le difficile monde italien de la fin du XIX° siècle. Aînée de 6 enfants, âgée de 12 ans, elle est poursuivie des assiduités du jeune Alessandro Serenelli, cohabitant la même maison. Celui-ci voulant la forcer et celle-ci refusant ses avances, il la tue de multiples coups de couteau ; elle meurt lui ayant pardonné ce geste mortel. Allessandro, devenu moine après sa peine, meurt en 1980. maria, le 6 juillet 1902.

Blagounette

hardifort


TL'ivrogne - Année 1889

On amène au violon un ivrogne trouvé dans un ruisseau.
- Décidément vous êtes incorrigible, le réprimande le brigadier, Voilà plus de dix fois qu’on vous conduit ici dans cet état !
- Eh ben ? Q’est ce que ça prouve ? hoquette le poivrot. Que je suis un vieux soldat fidèle au poste !