GuidesAccueil

Challes-les-eaux

Guides excursionnistes et balades

:

Challes-les-eaux

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Challes-les-eaux

challes-les-eaux
tFrançais Challes-les-eaux
tArpitanShale
tPopulation 5 100 hab
tGentilé
tSuperficie 5,65 km²
tDensité902.65 hab/km²
tLatitude 45°33'60" N
tLongitude 5°59'60" E
tLatitude45.549999
tLongitude5.983330

Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

challes-les-eaux

Challes-les-eaux
porte

d'argent à une croix ancrée de sable

Foires - Marchés

Depuis la nuit des temps, les animations de celles qui furent paroisses, villages, bourgs ou villes puis devinrent nos communes actuelles ponctuent la vie de leurs habitants. Challes-les-eaux - Shale, comme toutes nos communes voit des animations se dérouler sur son territoire ; elles sont foires ou marchés et ponctuent la vie communale.

Découvrez-les en suivant ce lien !

Blagounette

challes-les-eaux

challes-les-eaux  À la bourse - Année 1895

Roublard, grâce à ses relations, a été nommé au Consei lde Surveillance d'une célèbre banque. Deux amis commentent sa promotion :
- Vous savez, depuis hier, Roublard fait partie du conseil de surveillance de la banque Picsous.
- Bravo ! la surveillance, voilà son affaire ; il y a déjà été soumis quelques mois...

Dicton du jour

challes-les-eaux



En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

challes-les-eaux

Noel Pinot  Noël Pinot - Bienheureux, prêtre à Angers

Exécuté le 21 février 1794, béatifié en 1926, Noël Pinot, natif d'Angers, était prêtre et curé du Loroux-Béconnais. Refusant de prêter serment de la Constitution Civile du Clergé, il continua à officier malgré les interdictions et les risques encourus. Comme tous les prêtres réfractaires, sa vie était devenue errance et ses offices liturgiques se faisaient de granges en granges, dans la plus grande discrétion et grâce au soutien de ses paroissiens et simples citoyens. Traqué comme bête, il fut arrêté par les bleus lors d'une messe nocturne dans une grange. Condamné à mort, il est guillotiné avec les habits sacerdotaux qu'il portait lors de son arrestation ; nous étions le 21 février.