GuidesAccueil

Caours

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TCaours

Caours est une commune en département de Somme qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 600 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Caours

caours


tFrançais Caours
tCh'picardCœu
 
tPopulation 600
tGentilé
tSuperficie 6,13 km²
tDensité97.88 /km²
 
tLatitude 50°8'60" N
tLongitude 1°53'60" E
tLatitude50.133301
tLongitude1.883330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

caours

Caours
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Caours

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Caours

Dicton du jour

caours


TDicton



Janvier le frileux,
Février le grésilleux,
Mars le poudreux,
Font tout l'an plantureux

Saint du jour

caours


TFrançois d'Assise, Fondateur de l'ordre des Frères Mineurs

Fils de famille aisé, François a belle jeunesse. Les guerres entre Assise et Pérouse changeront profondément François qui, touché par les horreurs vues, se met au service des pauvres et dilapide l'argent paternel. Militant pacifiste, il fonde l'ordre des Frères Mineurs, les franciscains ; voyage à Damiette pour y appeler à la Paix entre chrétiens et musulmans. Stigmatisé en fin de vie - et premier de l'histoire, il meurt le 3 octobre 1226 mais est célébré le 4.

Blagounette

caours


TMeurtre à bas coup - Année 1905

Monsieur et Madame Galinoche sont au salon. Madame parle à Monsieur et se plaint de la vie chère.
- La vie, vraiment, devient impossible ; tout est hors de prix.
- Voyons ma Chérie, cela n'est pas. Regardez, je lis dans mon journal que, hier, on vient de tuer un malheureux de quatorze coups de couteau pour quarante sous !