GuidesAccueil

Bâgé-la-Ville

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TBâgé-la-Ville

Bâgé-la-Ville est une commune en département de Ain qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 3200 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Bâgé-la-Ville

bage-la-ville


tFrançais Bâgé-la-Ville
tArpitan
 
tPopulation 3 200
tGentilé Bagésiens
tSuperficie 39,68 km²
tDensité80.65 /km²
 
tLatitude 46°19'60" N
tLongitude 4°57'49" E
tLatitude46.316573
tLongitude4.946921


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

bage-la-ville

Bâgé-la-Ville se retrouve dans les chartes de Cluny entre les années 1004-1019 sous leurs formes latines dans les expressions Balbiacus et in villa balgiaco. Comme beaucoup de toponymes de la région, Bâgé-la-Ville doit son appellation à une villa gallo-romaine dont le propriétaire devait être un certain Balgiacus qui au fil des siècles deviendra ce Bâgé que nous connaissons actuellement. La composition du toponyme avec un La Ville permet de différencier cette commune de Bâgé-le-Châtel qui n'est guère éloignée de ce point.

Blason

bage-la-ville

Bâgé-la-Ville
porte

parti: au 1°, de gueules au lion d'hermine armé et lampassé de sable; au 2°, coupé; en un, d'argent aux trois fasces de sable à une croix de Malte de sinople et au II, d'azur au besant d'or

Patrimoine

TPatrimoine de Bâgé-la-Ville

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Bâgé-la-Ville

Presse passée

TDémission du conseil municipal

Bâgé-la-Ville, 23 avril - Le Conseil municipal de Bâgé-la-Ville, département de l'Ain, pour protester contre le mandat de six-ans et conformément à la promesse faite aux élections du 5 mai 1929 de rester fidèle au mandat de quatre ans, a démissionné. Un arrêté préfectoral fixe les nouvelles élections au 7 mai.

LA CROIX - 25 avril 1933

Dicton du jour

bage-la-ville


TDicton

En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

bage-la-ville


TBérenger de Toulouse - Saint - XI° siècle

Entré dans l'ordre monastique suivant la règle de Saint Benoît, Bérenger, natif de Toulouse, suit les règles bénédictines avec un tel zèle que cela le mènera à la béatification. Né vers l'an 1005 dans la ville rose, fils de noble, vertueux, il est entré dans les ordres dès son adolescence à l'abbaye de Saint Papoul dans la commune du même nom. Menant vie rigoureuse, maître des novices, il devient aumonier du monastère et y décède vers l'an 1093. Ses reliques seront source miraculeuse.

Blagounette

bage-la-ville


TGrève évitée - Année 1900

La cuisinière: Eh bien, c'est fini votre grève ?
Le garçon charcutier: Les patrons ont capitulé immédialement. Nous les avions menacés de dire au public ce qu'ils mettent dans leurs saucisses.