GuidesAccueil

Ardres

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TArdres

Ardres est une commune en département de Pas-de-Calais qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 4200 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Ardres

ardres


tFrançais Ardres
 
tPopulation 4 200
tGentilé
tSuperficie 13,52 km²
tDensité310.65 /km²
 
tLatitude 50°51'60" N
tLongitude 1°59'60" E
tLatitude50.849998
tLongitude1.983330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

ardres

Ardres
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Ardres

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Ardres

Dicton du jour

ardres


TDicton

Vilain enrichit, ne connait ni parents ni amis.

Saint du jour

ardres


TAgnès de Rome - Martyre - IV° siècle

Le pouvoir romain ne se préoccupait pas de l'âge des condamnés pour faits de religion. Agnès, sans doute d'origine grecque fut condamnée pour sa Foi à l'âge de treize ans. Les temps changeant, cette exécution indigna les populations et le culte d'Agnès se répandit rapidement dans le Monde Chrétien. Sa mise à mort variant suivant les régions, il est dit en Europe qu'elle eut la tête coupée et, en Orient, qu'elle fut enfermée dans un lupanar. Personne ne s'en approchant, elle exécutée vers l'an 304.

Blagounette

ardres


TLe loyer - Année 1905

Un jeune poète hirsute et bohème, pour acquitter sa note, envoie à son tailleur quelques-unes de ses œuvres. Et celui-ci, que ce mode de règlement satisfait peu, lui écrit en lui faisant reporter ses volumes avec ce commentaire:
- Monsieur, vous oubliez que chez moi on parle en francs et non en livres...