GuidesAccueil

Aranc

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TAranc

Aranc est une commune en département de Ain qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 329 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Aranc

aranc


tFrançais Aranc
tArpitan
 
tPopulation 329
tGentilé Randaoillards
tSuperficie 21,65 km²
tDensité15.2 /km²
 
tLatitude 46°0'11" N
tLongitude 5°30'29" E
tLatitude46.002943
tLongitude5.508072


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

aranc

Aranc est attesté en 1285 sous la forme latine 'Arencus'. Nous retrouvons ce toponyme en 1385 dans le terrier de Sermoyer sous la forme 'Arens', 'Arenc' en 1492, 'Aran' en 1650,...

Ce toponyme semble dériver du nom germanique 'Arancius' selon Ernest Nègre.

Blason

aranc

Aranc
porte

de gueules à une tour masurée d'argent, maçonnée de sable, ouverte et ajourée du champ, au chef cousu d'azur chargé d'un lion issant d'or

Patrimoine

TPatrimoine de Aranc

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Aranc

Presse passée

aranc

TMeurtre à Aranc

Aranc, 9 octobre - Un cultivateur d'Aranc, nommé Besson, 40 ans, a tué d'un coup de fusil, l'ouvrier agricole Jasseron, 65 ans. Le meurtrier s'est retiré dans les bois ; la gendarmerie le recherche.

LE PETIT JOURNAL - 29 mars 1918

Dicton du jour

aranc


TDicton

En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

aranc


TDonatien et Rogatien - Saints - IV° siècle

L'Empereur Maximin voyant d'un très mauvais œil le développement du Christianisme, courant religieux de l'Empire déstabilisant un Empire Romain fatigué, tenta d'éliminer les Chrétiens en les persécutant. Convertis à la nouvelle Foi par un certain Similien, Donatien, baptisé, et son frère Rogatien, encore cathécumène, furent arrêtés dans leur bonne ville de Nantes. Comme Chrétiens, après avoir subit tortures, ils furent condamnés à avoir la tête tranchée. Ils passèrent leur dernière nuit ensemble, en prière, et furent exécutés au petit matin le 24 mai vers l'an 304. Leurs reliques furent transférées à Orléans.

Blagounette

aranc


TEt toc - Année 1895

Le retour du printemps a amené à Paris pas mal de bonnes gens de la campagne. Chez un commerçant du Marais, on donne l’hospitalité à un cousin qui visite pour la première fois la capitale. Au dessert, on l’invite à chanter avec sourire narquois.
- Je ne chante jamais ! s’excuse-t-il.
- Alors sifflez ! s’écrie un loustic.
- J’avoue que je sais siffler, dit le paysan ; ça m’arrive souvent à la campagne, mais c’est quand les bêtes sont loin...