GuidesAccueil

Vannes

Presse passée
Vannes
Vannes: Les plus célèbres vannetais...

Sponsor

vannes
<Cliquer l'image>


PVannes: Presse passée

La presse du passé de la commune de Vannes est bonne source pour connaître Vannes.

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Vannes

vannes


tFrançais Vannes
tPopulation 53 000 hab
tGentilé vannetais
tSuperficie 32,30 km²
tDensité1640.87 hab/km²
tLatitude 47°40'0" N
tLongitude 2°45'0" W
tLatitude47.666698
tLongitude-2.750000


Rue Bric et Brac

Presse passée

TLe ventre de Vannes

Vannes, 6 janvier - Durant le mois de décembre, il a été abattu 239 bœufs, 27 vaches, 671 veaux, 303 moutons, et 290 porcs.
Le prix moyen du kilo sur pied a été de 0fr65 pour les bœufs, 0fr60 pour les vaches, 1fr pour les veaux, 0fr95 pour les moutons et 0.85fr pour les porcs.

L'ACTION BRETONNE - 8 janvier 1910

TTapage nocturne

Vannes, 6 janvier - Dans la nuit de mercredi à jeudi une troupe avinée composée d'hommes et de femmes ont éffrayé les habitants de la rue du Commerce.
Leur manifestation semblait être dirigée contre le grand séminaire; la bande hurlait en effet les chansons anticléricales les plus infectes.
Une enquête s'impose.

L'ACTION BRETONNE - 8 janvier 1910

TDéraillement

Vannes, 10 janvier - Le train de marchandises qui part de Vannes vers 9 heures du soir pour Auray, a déraillé dimanche en face de Rohan, au point kilométrique 566-500. Les deux wagons de tête du train sortirent des rails. Par suite les voies montante et descendante furent obsturées.
On attribue le déraillement au déplacement de deux masses cylindriques d'environ deux tonnes placées sur le premier wagon.

L'ACTION BRETONNE - 12 janvier 1910

TLes Boches arrivent

Vannes, 30 septembre - Les nouveaux camps de prisonniers viennent d’être aménagés pour recevoir une nouvelle collection de Boches provenant des batailles de l’Artois et de Champagne.

OUEST ÉCLAIR - 2 octobre 1915

TAu Tonkin

Vannes, 8 février - Monsieur Bihourd a avisé le 5 février, le ministre des affaires étrangères que la colonne Brissaud, qui opère dans le Hoan-Hoa, a occupé à la date du 2 de ce mois, la position de Hasem-Vuiloï. Le fort d'arrêt de Makao aurait été évacué par les chinois et annamites de Chu-Yet, qui étaient assez nombreux.
La résistance a été sérieuse. Nous avons eu 8 blessés dont 2 officiers.

LE NOUVELLISTE DU MORBIHAN, 10 février 1887

TNouvelle torpille

Vannes, 8 février - Le gouvernement anglais fait essayer en ce moment une torpille inventée en Australie. Spécialement destinée à la défense des côtes elle peut être lancée à plus de 2000m et possède d'autres qualités qui la mettent au premier rang parmi les engins de ce genre.

LE NOUVELLISTE DU MORBIHAN, 10 février 1887

TSoir de foire
Vannes, 21 octobre - II n'est pas besoin de dire qu'il y eut lundi soir pas mal de tonneaux de cidre de vidés et par contre pas mal de citoyens de remplis. Parmi ceux-ci Joseph Le R. se distinguait rue de l'Hôpital. Les agents vinrent à passer, il s'en prit à eux et les frappa. Le R. fut conduit au violon pour recouvrer sa raison.

L'OUEST-ÉCLAIR - 23 octobre 1913

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !