Grougis

Pomologie
a_1
 :

Sponsor

grougis
<Cliquez l'image>

■ Auguste Jurie



Grougis

grougis


  • FrançaisGrougis
  • Population400 hab.
    Gentilé
  • Superficie11,26 km²
  • Densité35.52 hab./km²
  • Latitude49° 56 '60" N°
    Longitude3° 32 '60" E°
  • Latitude49.933300°
    Longitude3.533330°


⌘ Auguste Jurie

Auguste Jurie
Auguste Jurie
  • Origine

    Cette poire reçu le nom du Président de la Société d'Horticulture Pratique du Rhône, Monsieur Auguste Jurie. Cette poire est née d'un semis de pépins de Beurré Giffard daté du 11 août 1851.

    Greffés sur cognassiers le 17 août 1853, les arbres donnèrent 14 poires le 11 août 1856. Cette variété de poire fut proposée à l'appréciation de la Commission de Pomologie de la Société d'Horticulture de Lyon et, sur ses recommandations, adoptée par le Congrès pomologique.

  • Le fruit

    le fruit, odorant, se trouve régulièrement par paire, triplet ou groupe allant jusqu'à sept, très rarement seul. De type bergamotte, il est rarement bosselé, plutôt régulier et plus large que haut. Ils font en moyenne six à sept cm de large pour six de haut.
    L'œil est moyen, arrondi et peu profond. Il est plutôt posé à fleur de fruit et la cavité tire sur le rose.

    La peau, rude, est fine, tirant sur un vert olive au côté ombré et jaune orangé, lavé de rouge vif côté soleil et à maturité. Le côté ombré est parsemé de petits points verts.

    Le pédicelle est gros, parfois charnu à sa base, et tire sur le brun olive. Il est implanté dans l'axe du fruit.
  • La chair

    Une chair fine et blanche, demi-fondante, abondante en eau et sucrée, très parfumée caractérise le fruit. Son capitel - ou trognon, petit et même très petit, accompagne des pépins bruns au renflement et noirs à l'extrémité pointue. Ils sont aussi de petite taille.
  • L'arbre

    Vigoureux s'il est greffé sur cognassier, cet arbre forme des pyramides équilibrées.
    Ses branches forment des angles très ouverts avec le tronc, espacés, portant quelques épines. l'écorce est d'un gris brun ombré de couleurs cendrées.
    Les scions sont obliques sur la branche porteuse, légèrement cintrés vers l'intérieur. Leurs sommets sont cotonneux et l'écorce tire vers le pourpre. Les lenticelles sont grises, rares et rondes.
    les feuilles sont vert pré, satinées ou peu brillantes, fibrées, épaisses, ovoïdes et lancéolées. Les dentelures sont alternées ; une petite dente accompagne une grande. Les feuilles font approximativement sept centimètres et demi pour quatre et demi de largeur. Leur pétiole fait deux à trois centimètres.
  • Maturité

    Dans la région lyonnaise, ce poirier mûrit de fin juillet au début août. Pendant cinq à six semaines, ils se conservent bien au fruitier.
  • Culture

    Vous grefferez cette variété sur cognassier dans un sol plutôt graveleux et sec pour que cela lui soit profitable. Il semble aussi que, planté sur franc, dans une terre meuble et profonde, il connaît une croissance remarquable et, s'il reprend des épines, ne s'épuise pas à fructifier.
    La taille doit être courte.
  • Synonymes

    Nous ne connaissons pas de synonymes pour cette variété de poire.
  • Fournisseur