Germaine

Gastronomie en
a_1
 :

Sponsor

germaine-51
<Cliquez l'image>

■  Germaine: Recette de cuisine

À Germaine comme ailleurs, les habitants ont préféré bonne table que miséreuse pitance non préparée.

La recette de cuisine que nous vous présentons sur Germaine> n'est pas toujours typique de ce terroir et peut provenir de tous horizons et périodes ; nous en spécifions l'origine quand possible.

Vous ne pourrez pas toujours la préparer comme cette succulente recette tchouktche nécessitant peau de phoque et oiseaux de mer fermentés ; vous pourrez néanmoins en réaliser un grand nombre si le cœur vous en dit !

Germaine

germaine-51


  • FrançaisGermaine
  • Population500 hab.
    Gentilégerminois
  • Superficie14,87 km²
  • Densité33.62 hab./km²
  • Latitude49° 7 '0" N°
    Longitude4° 2 '60" E°
  • Latitude49.116699°
    Longitude4.033330°


⌘ Baoursak du Bachkir

Germaine

Les baoursak sont beignets dorés bien agréables. Ils sont intimement liés à la vie nomade et vous pourrez trouver des variantes chez d'autres peuples nomade d'Asie centrale ou nord-orientale comme les mongols et les peuples turks. Vous pourrez accompagner vos baoursak avec du thé ou une soupe plutôt liquide.

⤇ Origine: Russie - Bachkirie

⤇ Ingrédients

  • 3 tasses de farine
  • 3 cuillières à soupe de sucre
  • 2 tasses de lait
  • 1 cuillière à soupe de miel
  • 1 cuillière à soupe de levure ; laissez-la s'activer - elle mousse alors légèrement
  • Un peu de sel
  • 1 tasse d'huile de tournesol - l'huile d'olive donnant un goût
  • Un peu de sel
  • Vous pouvez approximativement réaliser 50 baoursak avec ces proportions

⤇ Préparation

  - Mélangez bien vos ingrédients: farine, sucre et sel.
  - Chauffez le lait ; il doit être tiède
  - Ajoutez-y la levure et bien la mélanger au lait
  - Versez doucement vos ingrédients secs dans le lait tiède et sa levure
  - Travaillez pour obtenir une pâte ferme
  - Préparez une surface sur votre plan de travail et saupoudrez-le de farine ; placez-y la pâte
  - Pétrissez-y la pâte, 6 minutes approximativement ; elle devient alors élastique
  - Ajoutez une cuillière de miel ; cela augmente de la saveur
  - Remettez la pâte dans votre saladier, couvrez-le d'un linge et laissez reposer une demi-heure
  - La pâte va doubler de volume
  - Après cette levée, vous pouvez battre votre pâte pour en chasser l'air
  - Faites un colombin avec votre pâte
  - Découpez votre boudin en petite morceaux et façonnez ces morceaux à votre choix: carrés, boules, etc...
  - Faites-les frire dans votre huile ; 3 minutes en moyenne

⤇ Remarque

Vous pouvez déguster vos baoursak en les saupoudrant avec un sucre glace ou du miel ; le lait concentré n'est pas désagréable non plus !

Notre ancienne gastronomie

Nos anciennes recettes de cuisine évoluent, non seulement au gré des années et des goûts, mais aussi au gré des familles et de nos cordons-bleus familiaux qui les mitonnent à la maison avec amour.

Un des plus anciens livres de cuisine écrit en langue française, un manuscrit daté du XIV° siècle, est celui de Guillaume Tirel, dit Tallevent, cuisinier du Roi de France, et auteur d'un livre de recettes intitulé Le Viandier Taillevent, maîstre queux du Roy notre Sire. Pour ordonner les viandes qui cy après s'ensuivent

Les XIX° et XX° siècles verront l'édition des livres de cuisine se développer et tous les sujets seront abordés ; depuis les ustensiles à la préparation des restes ou l'utilisation des ingrédients les plus rares. Les cuisiniers de grandes tables princières, ministérielles, présidentielles ou royales, se lanceront dans l'écriture gastronomique, allant de la simple recette des œufs au plat à la poésie gustative la plus élaborée.

Beaucoup d'ingrédients nous voyant maintenant fuir en courant chez le médecin pour tester notre cholestérol, sont alors à l'honneur et nombre de recettes utilisent les matières grasses avec enthousiasme.

Bien sûr, si vous souhaitez respecter ces recettes au pied de la lettre, vous serez équipé d'un fourneau à bois ou à charbon.