GuidesAccueil

Aubessagne

Conte ou légende
Aubessagne
Aubessagne: Le hameau de L'Hopîtal...

Sponsor

aubessagne
<Cliquer l'image>


PAubessagne: Conte ou légende

À Aubessagne et ses environs, elle connut son heure de gloire et, lors des veillées locales, elle anima certainement les soirées.

Le conteur, préparant sa prestation, n'hésitait pas à se lancer dans des improvisations, il brodait, déformait, virevoletait au gré de son imagination pour créer un spectacle unique.

Assis près de la cheminée, jetant des herbes au feu, il faisait naître des flammes colorées et parfumées ; créant le son et lumières d'antan, il y rajoutait les parfums.

Passant à Aubessagne, vous vous souviendrez peut-être de cette légende locale.

Aubessagne

aubessagne


tFrançais Aubessagne
tPopulation 698 hab
tGentilé Aubessagnois
tSuperficie 27,51 km²
tDensité25.37 hab/km²
tLatitude 44°45'23" N
tLongitude 6°0'25" E
tLatitude44.756276
tLongitude6.006832


Rue Bric et Brac

Conte ou légende

TDieu ou démon

Autrefois, quand l'enfer était réalité pour les esprits, le Démon, Roi des Enfers, avait cour et palais, ducs, marquis, autres comtes et armées organisées à sa disposition. Tous ces démons avaient nom, description et habillement. Abraxas est l'un d'eux et, comme les démons se déplacent librement, il peut aussi se balader à Aubessagne. Nous souhaitions vous prévenir !

TAbraxas

Abraxas, tel que nous le trouvons décrit en 1860, est un dieu proche oriental dont le nom fera naître notre Abracadabra. La formule Abracadabra, écrite sur parchemin et intégrée à un phylactère, est une formule magique qui soigne tout et rien, avec une efficacité scientifiquement démontrée pour le Rien.

Abraxas
Abraxas

La représentation la plus courante de ce dieu pour les uns, et démon pour les autres, est un roi couronné au corps ventripotent et pieds de serpents.

Au II° siècle, l'hérésie basilidienne - notion d'hérésie étant relative, considéraient Abraxas comme émanation du Dieu Suprême ; Dieu connaissant 365 émanations différentes ; soit les 365 jours de l'année, 365 cieux correspondants aux 365 vertus humaines. Nous n'avons malheureusement que très peu de données concernant les basilidiens, exclusion de celles fournies par leurs détracteurs.

Il semble, pour les Basilidiens, qu'Abraxas avait 365 génies sous ses ordres ; ils présidaient à la vertu qui leur était assignée. De même, il semble qu'ils considéraient Jésus-Christ comme un bon fantôme envoyé sur la terre par Abraxas.

TAlexandrie au II° siècle

Alexandrie, tout comme l'Égypte, immense temple de la science et des mysticismes, voyait multiples philosophes et savants en tous genres œuvrer au savoir humain. Parmi eux, Basilide, développa un système de pensée religieuse en s'appuyant sur les pensées de Saturnin, son aîné en cette pépinière de'intelligence qu'était l'Alexandrie du II° siècle.

Si la notion de Dieu Suprême fut conservée par Basilide, il y ajouta nombre de créatures célestes émanant les unes des autres et se réfléchissant les unes les autres, comme en miroir ; le nombre de ces créatures célestes s'élevant à 365, nombre de jours de l'année.

Basilide et son fils, Isidore, pensaient que la purification et renaissance de l'Homme passaient par la connaissance ; celle-ci permettant évolution positive alors que l'ignorance n'offrait qu'obscurité et obscurantisme.

TLes contes et légendes à Aubessagne

Depuis la nuit des temps, l'Homme peuple ses soirées de contes et légendes. Ils s'appuient souvent sur les mythes fondateurs d'un Peuple, ou sont survivance d'Histoire ou Religions très anciennes. Ils s'appuient aussi sur nos croyances et superstitions qui trouvent donc leur place sous cette rubrique.

Le conteur brode, module, invente, suit sa trame, s'en éloigne et y revient. Tel un jazzman, il se lance dans des riffs acrobatiques pour mieux enchanter notre écoute et nous faire plonger dans ce monde merveilleux du conte et de la légende ; monde où temps et âge ne comptent plus ; monde où nous retrouvons la fraicheur de notre enfance, si nous savons relâcher nos raideurs intellectuelles.