Beaufort

Étymologies et toponymes
a_1
 :
🎲 ⤇ Saint Arey berne le Diable !

Sponsor

beaufort-34
<Cliquez l'image>

■  Toponymes

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes.

Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naître nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons ces néo-toponymes passe-partout, tristes, effrayants et déprimants appliqués sans réflexion à des lieux chargés de belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé

Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Beaufort

beaufort-34


  • FrançaisBeaufort
  • Occitan
    ( Occitan )
  • Population200 hab.
    Gentilébeaufortais
  • Superficie6,09 km²
  • Densité32.84 hab./km²
  • Latitude43° 18 '60" N°
    Longitude2° 46 '0" E°
  • Latitude43.299999°
    Longitude2.766670°


⌘ Étymologies et toponymes

saint-renan-7
Saint-Renan: la foire aux bestiaux, début XX°

Les toponymes de Beaufort

Beaufort   Beaufort

Beaufort, en occitan Baufòrt, est attesté en l'an 1060 avec un Belfort, graphie que nous retrouvons en 1095 et 1145 à l'identique ; ceci dans le cartulaire de l'abbaye de Moissac. Le cartuaire de l'abbaye de Narbonne nous signale que la paroisse est placée sous la protection de Saint Martin avec un Ecclesia St. Martini de Belle forti. 1529 nous fait découvrir un Beaufort bien actuel. Cette paroisse dépendait de la sénéchaussée de Carcassonne.

La compréhension de ce toponyme ne pose aucun problème.

Beaufort   Beaufort, ses lieux et ses quartiers

  • Artix - Lat: 43.306654 - Long: 2.79052
    Ce toponyme semblerait assez ancien et, dérivant de l'Aquitain, rappellerait des terres, des friches non exploitées, que l'on mettrait en culture après défrichement.