Abriès

Gastronomie en
abries-3
 Abriès: Elle domine la commune...

Sponsor

abries
<Cliquez l'image>

■  Abriès: Recette de cuisine

À Abriès comme ailleurs, les habitants ont préféré bonne table que miséreuse pitance non préparée.

La recette de cuisine que nous vous présentons sur Abriès> n'est pas toujours typique de ce terroir et peut provenir de tous horizons et périodes ; nous en spécifions l'origine quand possible.

Vous ne pourrez pas toujours la préparer comme cette succulente recette tchouktche nécessitant peau de phoque et oiseaux de mer fermentés ; vous pourrez néanmoins en réaliser un grand nombre si le cœur vous en dit !

Abriès

abries


  • FrançaisAbriès
  • OccitanAbries
    ( Occitan )
  • Population302 hab.
    GentiléAbriessois
  • Superficie77,13 km²
  • Densité3.92 hab./km²
  • Latitude44° 48 '38" N°
    Longitude6° 56 '40" E°
  • Latitude44.793948°
    Longitude6.927674°


⌘ Sauce béarnaise

Abriès

Cette recette de Sauce béarnaise est datée de l'année 1942 et est toujours très connue et appréciée dans la France contemporaine. Elle sera agréable quand partagée avec des viandes rouges dont le bœuf ou les venaisons.

TOrigine: Béarn, Occitane, France

TIngrédients

  • Des échalotes
  • Du vinaigre de qualité
  • Un bouquet garni
  • Sel
  • Poivre
  • 2 jaunes d'œufs
  • 100 gr de beurre
  • De l'estragon

TPréparation

> Mettre les échalotes hachées et le bouquet sur feu doux
> Préparer 1/2 verre de vinaigre poivré et salé
> Réduisez ce vinaigre pour arriver à une cuillerée à soupe
> Mettez cela de côté au bain-marie
> Retirer le bouquet
> Mettez les jaunes d'œufs dans le vinaigre et tourner doucement
> Ajouter le beurre et le jetant en petits morceaux, en tournant
> Vous devez obtenir une consistance de mayonnaise
> Ajouter un cuillère à café d'estragon haché et servez chaud.

TRemarque

Cette sauce est utilisée pour relever les viandes. Comme son nom de le confirme pas, elle n'est pas née en Béarn mais de la région parisienne, des casseroles de Jean-Louis-François Collinet, cuisinier de Saint-Germain-en-Laye ; Alexandre Dumas, grand ami du cuisinier, en revendique aussi la paternité...

Notre ancienne gastronomie

Nos anciennes recettes de cuisine évoluent, non seulement au gré des années et des goûts, mais aussi au gré des familles et de nos cordons-bleus familiaux qui les mitonnent à la maison avec amour.

Un des plus anciens livres de cuisine écrit en langue française, un manuscrit daté du XIV° siècle, est celui de Guillaume Tirel, dit Tallevent, cuisinier du Roi de France, et auteur d'un livre de recettes intitulé Le Viandier Taillevent, maîstre queux du Roy notre Sire. Pour ordonner les viandes qui cy après s'ensuivent

Les XIX° et XX° siècles verront l'édition des livres de cuisine se développer et tous les sujets seront abordés ; depuis les ustensiles à la préparation des restes ou l'utilisation des ingrédients les plus rares. Les cuisiniers de grandes tables princières, ministérielles, présidentielles ou royales, se lanceront dans l'écriture gastronomique, allant de la simple recette des œufs au plat à la poésie gustative la plus élaborée.

Beaucoup d'ingrédients nous voyant maintenant fuir en courant chez le médecin pour tester notre cholestérol, sont alors à l'honneur et nombre de recettes utilisent les matières grasses avec enthousiasme.

Bien sûr, si vous souhaitez respecter ces recettes au pied de la lettre, vous serez équipé d'un fourneau à bois ou à charbon.