GuidesAccueil

Haute-Loire

Étymologies et toponymes

:

Haute-Loire

aurec-sur-loire-1

Datant souvent des temps les plus anciens, images de l'Histoire, de ses hommes, de leurs langues, nos toponymes sont reflets de l'occupation des territoires par les civilisations.

Déplorons les néo-toponymes passe-partout, tristesse effrayante, déprimante et appliqués sans réflexion à des lieux chargés de si belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé ; combien de nouvelles communes aux noms à faire pleurer pierres et monuments. Simple plaidoyer pour nos toponymes, si riches, si beaux, si maltraités par facilité intellectuelle.

Il n'y a pas si longtemps, champs, prés et lieux, si petits soient-ils, avaient un nom: un microtoponyme définissant ce lieu avec précision et fort riche d'information. Ces noms, avec une modernité toponymique se perdent dans l'oubli. Nous tentons de les inscrire quand découverts et localisés fiablement.

Haute-Loire

haute-loire
tFrançais Haute-Loire
tPopulation 223 122 hab
tGentilé Altiligériens
tSuperficie 4 977,00 km²
tDensité44.83 hab/km²
tLatitude 0°0'0" N
tLongitude 0°0'0" E
t Latitude
t Longitude

Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Rue Bric et Brac

Étymologies et toponymes

  • Agnat - Agnat

    Agnat, idem en occitan, est attesté pour la première fois connue au XIII° siècle, date à laquelle il apparaît dans l'obituaire de Brioude sous la forme Agniac. Il se retrouva aussi en 1300 dans les archives de la paroisse de la Chaise-Dieu et de Champagnac-le-Vieux sous la forme Aunhac.

    Comme beaucoup de toponymes suffixés en -ac, Agnat caractérise un habitait gallo-romain dont le premier propriétaire aurait pu être un certain Agnius ou Anniacus.


  • Aiguilhe - Aiguilhe

    Aiguilhe, commune occitane, est attesté pour la première fois dans les archives de l'hospice du Puy-en-Velay sous la forme Aculea. Nous étions en 1175. En 1212, nous retrouvons ce toponyme avec un Hospitale Sant Nicolae de Aculea. Aiguilhe provient de l'aiguille rocheuse qui domine le territoire communal.

  • Allègre - Alègre

    Allègre, en occitan Alègre, est attesté en 946 et se retrouve sur le cartulaire de Sauxillanges. Le village s'appelle alors Grazac. Nous le retrouvons dans la phrase In pago Vellaico, in vicaria de Vetula Civitate, in loco ubi vocabulum Grasaco. Nous retrouvons aussi un Grazaco en 1090; ceci pour les dates les plus anciennes.
    C'est en 1217 que nous commençons à trouver l'appellation Alègre pour la première fois connue; ceci en alternance avec l'appellation Grazac qui, avec les années, va définitivement disparaître au bénéfice d'Allègre que nous connaissons actuellement. Allègre était le nom de la famille noble possédant le château dominant le village.

  • Alleyrac - Alleyrac

    Alleyrac, idem en occitan, est attesté en 1309 avec un Villa d'Aleirac rappelant l'origine gallo-romaine de ce toponyme. Comme bien des toponymes se terminant en -ac, ce toponyme dérive d'un anthroponyme gaulois, sans doute un certain Aleriacus qui était propriétaire du domaine rural situé en ces lieux.

  • Alleyras - Alairàs

    Alleyras, idem en occitan, est attesté en 1253 et nous le retrouvons cité en latin avec un Alairac, Ecclésia d'Alairas dans les archives du prieuré d'Alleyras. Ces même archives nous font découvrir un Villa d'Alayraco puis une parrochia de Aleyratio en 1327 puis 1360. Comme pour la commune d'Alleyrac, ce toponyme dérive de l'anthroponyme gallo-romain Aleiracus. S'agit-il du même personnage, et/ou de la même période ? Nul ne le sait ni ne le saura...

  • Ally - Ali

    Ally, idem en occitan, est attesté dès 1307 sous une forme identique Aly. Nous le retrouvons en 1352 sous la forme Ali puis au XVI° siècle sous l'orthographe Alis. Il semblerait que ce toponyme dérive de ethnonyme germanique Allonius.

  • Araules - Araulas

    Araules, en occitan Araulas, est attesté en 1366 sous la forme Aradulas dans le cartulaire de l'abbaye de la Chaise-Dieu. Nous le retrouvons en 1380 sous la forme Auraulas puis en 1390 sous la forme Aradulae. Araules dérive du latin Aratula, terre labourée.

  • Arlempdes - Arlempdes

    Arlempdes, idem en occitan, est attesté en 1215 sous la forme Allemde, puis Harnempde en 1248. La forme de 1267, Castrum Arllemdii nous informe de la présence du château dont il reste quelques vestiges sur un roche surplombant la Loire. Placé sur un endroit stratégique et haut lieu spirituel, Arlempdes dériverait du celtique Ar-Nemeton, sanctuaire, lieu sacré originel attestant de l'ancienneté de cet habitat.

  • Arlet - Arlet

    Arlet, idem en occitan, est attesté au VII° siècle avec une Arlate Vico que nous retrouverons en 1260 avec une Arlet bine contemporain.

  • Arsac-en-Velay - Arsac de Velai

    Arsac-en-Velay, en occitan Arsac, est un démembrement de la commune de Coubon réalisé en 1925. Arsac-en-Velay est attesté dans le cartulaire de Monestier en 987 avec l'expression latine In villa Arciaco, quae est in pago Vellaico qui nous renseigne bien sur l'origine gallo-romaine de ce toponyme et la présence d'un domaine agricole originel dont le propriétaire a probablement laissé son nom à la postérité.

  • Aubazat - Aubazat

    Aubazat, en occitan idem, est attesté en en 1338 avec un Parochia d'Obazac que nous retrouverons en 1379 sous les formes Oubazac, Oubazzac, Otbazac dans les comptes d'un certain Bertrand Flotenc. 1460 voit une Parochia de Albazaco. Comme de multiples toponymes en -ac, Aubazat dérive d'un anthroponyme latin, ici Albatius, et de l'existence d'un domaine rural gallo-romain dont Albatius devait être le propriétaire de l'époque.

  • Aurec-sur-Loire - Aurec-de-Leìr

    Aurec-sur-Loire, en occitan Aurèc, est attesté en l'an 1030; il est alors spécifié qu'Aurec-sur-Loire est une paroisse avec un Ecclesia S. Petri de Auriaco. Une citation de 1299 parle du Prior de Aureyco et nous retrouvons citation du château avec un Castrum Aureaci daté de 1322. Il ne faudra pas chercher de l'or dans les fontaines en se basant sur la sonorité ce toponyme qui, comme de multiples toponymes se termiant en -ac indique l'existence originelle d'un fdomaine rural gallo-romain dont le propriétaire aurait été un certain Aurius.

  • Autrac - Autrac


  • Auvers -


  • Auzon -


  • Azerat -


  • Bains -


  • Barges -


  • Bas-en-Basset -


  • Beaulieu -


  • Beaumont -


  • Beaune-sur-Arzon -


  • Beaux -


  • Beauzac -


  • Bellevue-la-montagne -


  • BerBezit -


  • Bessamorel -


  • Blanzac -


  • Blassac -


  • Blavozy -


  • Blesle -


  • Boisset -


  • Bonneval -


  • Borne -


  • Bournoncle-saint-pierre -


  • Brioude - Briude


  • Brives-charensac -


  • Cayres -


  • Céaux-d'allègre - Ceu d'alègre


  • Cerzat -


  • CeyssaC -


  • ChadraC -


  • Chadron -


  • Chamalières-sur-loire -


  • Chambezon -


  • ChampagnaC-le-vieux -


  • ChampClause -


  • Chanaleilles -


  • Chaniat -


  • Chanteuges -


  • Charraix -


  • ChaspinhaC -


  • ChaspuzaC -


  • Chassagnes -


  • Chassignolles -


  • Chastel -


  • Chaudeyrolles -


  • ChavaniaC-lafayette -


  • Chazelles -


  • Chenereilles -


  • ChilhaC -


  • Chomelix -


  • Cistrières -


  • Cohade -


  • Collat -


  • Connangles -


  • Costaros -


  • Coubon -


  • Couteuges -


  • Craponne-sur-arzon -


  • CroisanCes -


  • CronCe -


  • Cubelles -


  • CussaC-sur-loire -


  • Desges -


  • Domeyrat -


  • Dunières -


  • EspalEm - EspalEm


  • Espaly-saint-marcEl -


  • Esplantas -


  • Fay-sur-lignon -


  • Felines -


  • Ferrussac -


  • Fix-saint-geneys -


  • Fontannes -


  • Freycenet-la-cuche -


  • Freycenet-la-tour -


  • Frugeres-les-mines -


  • Frugières-le-pin -


  • Goudet -


  • Grazac -


  • Grenier-montGon -


  • Grezes -


  • Javaugues -


  • Jax -


  • Josat -


  • Jullianges -


  • La besseyre-saint-mary -


  • La chaise-dieu - La chasa-dieu

    La Chaise-Dieu, en occitan La Chaza-Dieu, apparaît pour la première fois dans les manuscrits sous l'appellation latine Casa Deo en 1052. Le texte où apparaît ce toponyme signale l'existence d'une paroisse nommée "Maison de Dieu", en pays arverne. La maison de Dieu se transformera en "Chaise de Dieu" car cette écriture se retrouve dès 1105 sous la forme 'Ecclésia Chasae De'. Le Chasa prononcé Casa - maison a fait son temps.

    La Chaise-Dieu était le siège d'une abbaye bénédictine fondée en 1048 par Saint Robert. Cette abbaye, la Maison de Dieu, a donc donné son nom au village qui en est né, puis la commune actuelle.

  • La chapeLLe-bertin -


  • La chapeLLe-d'aurec -


  • La chapeLLe-geneste -


  • La chomette -


  • La seauve-sur-semene -


  • Lafarre -


  • Lamothe -


  • Landos -


  • Langeac -


  • Lantriac -


  • Lapte -


  • Laussonne -


  • LavaL-sur-douLon -


  • Lavaudieu -


  • Lavoute-chiLhac -


  • Lavoute-sur-Loire -


  • Le bouchet-saint-nicoLas -


  • Le brignon -


  • Le chambon-sur-Lignon -


  • Le mas-de-tence -


  • Le monastier-sur-gazeiLLe -


  • Le monteiL -


  • Le pertuis -


  • Le puy-en-veLay - Lo puèi de veLai


  • Le vernet -


  • Lempdes-sur-aLLagnon -


  • Leotoing -


  • Les estabLes -


  • Les vastres -


  • Les viLLettes -


  • Lissac -


  • LorLanges -


  • Loudes -


  • LubiLhac -


  • Malrevers -


  • Malvalette -


  • Malvières -


  • Mazerat-aurouze -


  • Mazet-saint-voy -


  • Mazeyrat-d'allier -


  • Mercoeur -


  • Mézères - Mézères


  • Monistrol-d'allier -


  • Monistrol-sur-loire -


  • Monlet -


  • Montclard -


  • Montfaucon-en-velay -


  • Montregard -


  • Montusclat -


  • Moudeyres -


  • Ouides -


  • Paulhac -


  • Paulhaguet -


  • Pebrac -


  • Pinols -


  • Polignac -


  • Pont-salomon -


  • Pradelles -


  • Prades -


  • Presailles -


  • Queyrières -


  • Raucoules -


  • RauRet -


  • RetouRnac -


  • RiotoRd -


  • Roche-en-RegnieR -


  • RosièRes -


  • Saint-andré-de-chalencon -


  • Saint-arconS-d'allier -


  • Saint-arconS-de-bargeS -


  • Saint-auStremoine -


  • Saint-beauzire -


  • Saint-berain -


  • Saint-bonnet-le-froid -


  • Saint-chriStophe-d'allier -


  • Saint-chriStophe-Sur-dolaiSon -


  • Saint-cirgueS -


  • Saint-didier-d'allier -


  • Saint-didier-en-velay -


  • Saint-didier-Sur-doulon -


  • Saint-étienne-du-vigan -


  • Saint-étienne-lardeyrol -


  • Saint-étienne-Sur-bleSle -


  • Saint-férréol-d'auroure -


  • Saint-front -


  • Saint-geneyS-preS-Saint-paulien -


  • Saint-georgeS-d'aurac -


  • Saint-georgeS-lagricol -


  • Saint-germain-laprade -


  • Saint-geron -


  • Saint-haon -


  • Saint-hilaire -


  • Saint-hoStien -


  • Saint-ilpize -


  • Saint-jean-d'aubrigoux -


  • Saint-jean-de-nay -


  • Saint-jean-lachalm -


  • Saint-jeureS -


  • Saint-julien-chapteuil -


  • Saint-julien-d'ance -


  • Saint-julien-deS-chazeS -


  • Saint-julien-du-pinet -


  • Saint-julien-molheSabate -


  • Saint-juSt-malmont -


  • Saint-juSt-preS-brioude -


  • Saint-laurent-chabreugeS -


  • Saint-martin-de-fugereS -


  • Saint-maurice-de-lignon -


  • Saint-pal-de-chalencon -


  • Saint-pal-de-monS -


  • Saint-pal-de-Senouire -


  • Saint-paul-de-tartaS -


  • Saint-paulien -


  • Saint-pierre-du-champ -


  • Saint-pierre-eynac -


  • Saint-prejet-armandon -


  • Saint-prejet-d'allier -


  • Saint-privat-d'allier -


  • Saint-privat-du-dragon -


  • Saint-romain-lachalm -


  • Saint-venerand -


  • Saint-vert -


  • Saint-victor-maleScourS -


  • Saint-victor-Sur-arlanc -


  • Saint-vidal -


  • Saint-vincent -


  • Sainte-eugénie-de-villeneuve -


  • Sainte-florine -


  • Sainte-marguerite -


  • Sainte-Sigolène - Santa Sigolena


  • Salettes -


  • Salzuit -


  • SanSSac-l'égliSe -


  • SaugueS - Saug


  • Sembadel -


  • SeneujolS -


  • SiaugueS-Sainte-marie -


  • Solignac-SouS-roche -


  • Solignac-Sur-loire -


  • Tailhac -


  • Tence -


  • Thoras -


  • Tiranges -


  • Torsiac -


  • ValpriVas -


  • Vals-le-chastel -


  • Vals-pres-le-puy -


  • Varennes-saint-honorat -


  • Vazeilles-limandré -


  • Vazeilles-pres-saugues -


  • Venteuges -


  • Vergezac -


  • Vergongheon -


  • Vernassal -


  • Vezezoux -


  • Vieille-brioude -


  • Vielprat -


  • VilleneuVe-d'allier -


  • Vissac-Auteyrac -


  • Vorey -


  • Yssingeaux -

    Yssingeaux, en occitan Sinjau, est attesté en l'an 985 et se retrouve dans le cartulaire de l'abbaye de Chamalières dans l'expression latine Parrochia de Issinguaudo. Le cartulaire du Monastier nous laisse découvrir un Vicaria de Issingaudo en l'an 1000, puis un Territorium Singaudense en 1079 sur le cartulaire de Cluny.