GuidesAccueil

La Bâtie-Neuve

Étymologies et toponymes
La Bâtie-Neuve
La Bâtie-Neuve: Neiges et reliefs

Sponsor

batie-neuve
<Cliquez l'image>


TToponymes

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes.

Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naître nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons ces néo-toponymes passe-partout, tristes, effrayants et déprimants appliqués sans réflexion à des lieux chargés de belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé

La Bâtie-Neuve

batie-neuve


tFrançais La Bâtie-Neuve
tOccitanLa Bastia-Nòva
 
tPopulation 2 566
tGentilé Bastidons
tSuperficie 27,99 km²
tDensité91.68 /km²
 
tLatitude 44°34'55" N
tLongitude 6°12'52" E
tLatitude44.565263
tLongitude6.197770


Rue Bric et Brac

TÉtymologies et toponymes

La Bâtie-Neuve, en occitan La Bastia-Nòva, est attestée en 1225 dans le Cartulaire Uliciensis sous sa forme occitane. Nous retrouvons ce toponyme en 1234 sous la forme occitane Bastida Nova dans les archives du monastère de Durbon.

Ce toponyme rappelle le développement du village autour de son château nouveau par rapport à celui qui existait dans la commune proche de La Bâtie-Vieille. Vous trouverez les ruines du château, détruit en 1951 suite à son éboulement, en périphérie du centre du village.

La Bâtie-Neuve se retrouve sur les Tables de Peutinger. Située entre Gap et Chorge, elle y apparaît sous la forme Ictodurum qui rappellerait l'existence d'un lieu d'échange, ou marché sur une petite île, Ictis, probablement au milieu des marais occupant le thalweg.

tHameaux et quartiers

tNoms de rues