GuidesAccueil

La Bâtie-Neuve

Recette de cuisine
La Bâtie-Neuve
La Bâtie-Neuve: Balade à La Bâtie-Neuve

Sponsor

batie-neuve
<Cliquer l'image>


TLa Bâtie-Neuve: Recette de cuisine

À La Bâtie-Neuve comme ailleurs, les habitants ont préféré bonne table que miséreuse pitance non préparée.

La recette de cuisine que nous vous présentons sur La Bâtie-Neuve est tirée d'un ancien ouvrage culinaire. Si elle n'est pas typique de ce terroir, elle pouvait néanmoins y avoir été préparée ; vous pourrez donc la réaliser sur place ou chez vous après votre retour.

Bon appétit !

La Bâtie-Neuve

batie-neuve


tFrançais La Bâtie-Neuve
tPopulation 2 566 hab
tGentilé Bastidons
tSuperficie 27,99 km²
tDensité91.68 hab/km²
tLatitude 44°34'55" N
tLongitude 6°12'52" E
tLatitude44.565263
tLongitude6.197770


Rue Bric et Brac

Recette de cuisine

THarengs gratinés

Les cuisines étrangères sont souvent savoureuses même si parfois étranges à nos palais. Voici une recette de harengs gratinés que, à la russe, vous pourrez servir en hors d'œuvre ; vous n'oublirez bien sûr pas de dire qu'elle date de 1860 et est toujours préparée et consommée à l'heures actuelle.

TLes harengs gratinés

  • Du beurre
  • 3 ou 4 harengs
  • Un oignon
  • Du lait
  • De la mie de pain de seigle bien serrée
  • Du poivre et muscade
  • De la sauce allemande
  • Sel - 4 grammes
  • Une poële et un four

TPréparation

> Faites dessaler vos harengs 2 heures dans du lait
> Coupez-les alors en fins petits morceaux.
> Faites bien blondir votre oignon coupé en fines lamelles
> Ajoutez alors votre hareng coupé
> Ajoutez le double de mie de pain
> Assaisonnez de poivre et muscade
> Ajoutez un peu de sauce allemande bien réduite
> Mêlez bien le tout en laissant au feu
> Versez sur un plat et laissez refroidir
> Devenu froid, roulez par parties en forme de hareng
> Vous pouvez décorer avec les queues et têtes
> Faites-les prendre couleur en les passant au four
> À table tout le monde !

PNotre ancienne gastronomie

Nos anciennes recettes de cuisine évoluent, non seulement au gré des années et des goûts, mais aussi au gré des familles et de nos cordons-bleus familiaux qui les mitonnent à la maison avec amour.

Un des plus anciens livres de cuisine écrit en langue française, un manuscrit daté du XIV° siècle, est celui de Guillaume Tirel, dit Tallevent, cuisinier du Roi de France, et auteur d'un livre de recettes intitulé Le Viandier Taillevent, maistre queux du Roy notre Sire. Pour ordonner les viandes qui cy après s'ensuivent

Les XIX° et XX° siècles verront l'édition des livres de cuisine se développer et tous les sujets seront abordés ; depuis les ustensiles à la préparation des restes ou l'utilisation des ingrédients les plus rares. Les cuisiniers de grandes tables princières, ministérielles, présidentielles ou royales, se lanceront dans l'écriture gastronomique, allant de la simple recette des œufs au plat à la poésie gustative la plus élaborée.

Beaucoup d'ingrédients nous voyant maintenant fuir en courant chez le médecin pour tester notre cholestérol, sont alors à l'honneur et nombre de recettes utilisent les matières grasses avec enthousiasme.

Bien sûr, si vous souhaitez respecter ces recettes au pied de la lettre, vous serez équipé d'un fourneau à bois ou à charbon.