GuidesAccueil

Zoza

Zoza - Presse passée

:

Sponsor

zoza
<Cliquez l'image>




TZoza: Presse passée

La presse du passé de la commune de Zoza est bonne source pour connaître Zoza.

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Zoza

zoza


tFrançais Zoza
 
tPopulation 54
tGentilé Zozais
tSuperficie 5,05 km²
tDensité10.69 /km²
 
tLatitude 41°43'4" N
tLongitude 9°4'12" E
tLatitude41.717678
tLongitude9.069901


Rue Bric et Brac

Presse passée

TUn mourant bien portant

Zoza, 7 août - Les dernières élections au Conseil général ont été fertiles en incidents de toute nature : s'il y en eut de tristes, il y en eut aussi de gais et celui que nous allons relater ici appartient à cette dernière catégorie.

Un jeune homme de vingt-cinq ans — appelons-le Ange-Marie — était en promenade à Paris ; les élections approchant, le père lui envoie l'argent nécessaire pour rentrer au village. Paris est une ville intéressante pour un jeune homme, aussi Ange-Marie fit la sourde oreille : quatre fois le père envoya l'argent et quatre fois le fils accepta l'argent, mais se refusa de reprendre le chemin du village.
Au deuxième tour de scrutin, la situation était dangereuse pour le candidat ami; le père fit alors envoyer par son médecin le télégramme suivant : Père mourant, rentrez !

Ange-Marie, au désespoir, répondit : Sauvez père, pars de suite.... Et il ne partit point.
Au port où on l'attendait, le père et ses amis virent défiler tous les passagers, serrèrent amicalement quelques mains. Mais oncques ne virent Ange-Marie. Au comble du désespoir,le brave père s'écria: Per l'ante-christo ! Le misérable sait que je me meurs et il ne vient point !

Ce fut un éclat de rire général, et, disons-le, parmi les rieurs, le père d'Ange-Marie ne fut pas le dernier.

AVANTI - Samedi 9 août 1913

tNécrologie

Zoza, 1° mai - M. l’abbé Gandolfi, de Serra de Scopaméné, curé de Zoza, est décédé dans cette commune à l’âge de soixante-quatre ans.
Il a succombé à une attaque d’apoplexie.

LE PETIT BASTIAIS - 3 mai 1891

tPont effondré

Zoza, 11 novembre - Suite aux violents orages et pluies diluvienness, le pont de Zoza s'est effondré.

LE PETIT BASTIAIS - 13 novembre 1892

TPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !