GuidesAccueil

Veynes

Veynes - Presse passée

:

Sponsor

veynes
<Cliquez l'image>




TVeynes: Presse passée

La presse du passé de la commune de Veynes est bonne source pour connaître Veynes.

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Veynes

veynes


tFrançais Veynes
 
tPopulation 3 200
tGentilé veynois
tSuperficie 42,60 km²
tDensité75.12 /km²
 
tLatitude 44°32'60" N
tLongitude 5°49'0" E
tLatitude44.533298
tLongitude5.816670


Rue Bric et Brac

Presse passée

TTué sur la voie

Veynes, 18 décembre – Un homme d'équipe de la gare de Veynes, Jacob, 33 ans, a été coupé en deux en traversant la voie avec un chariot au moment où le train de Grenoble entrait en gare.
La mort a été instantanée.

LA CROIX - 20 décembre 1903

TL'attentat de Veynes

Veynes, 20 mars – La Cour d'assises des Hautes-Alpes vient de juger l'affaire de l'attentat en chemin de fer, suivie de tentative de meurtre, commise par Alfred Bertrand, 20 ans, cheminot à la gare de Veynes, sur M. Jacques B., de Château-Queyras, dans la nuit de Noël.
Bertrand a été condamné aux travaux forcés à perpétuité.

LA CROIX - 23 mars 1923

TLes boulangers en grêve

Veynes, 20 août – À Veynes, près de gap, les boulangers se sont mis en grêve pour protester contre la mauvaise qualité de la farine livrée par le Ravitaillement.

LE PETIT JOURNAL - 22 août 1920

TImportante résolution des cheminots

Veynes, 13 mars – Les cheminots unitaires de Veynes, réunis le 5 mars en assemblée générale mensuelle, après avoir pris connaissance de la circulaire de la Fédération et entendu les explications du secrétaire du groupe orphelinat de leur syndicat sur la question des dettes de L'Huma envers l'orphelinat décident de prendre énergiquement la défense de L'Huma contre le conseil d'administration opportuniste et réformiste de l'orphelinat et décident, pour marquer le premier pas, de faire une collecte au bénéfice de L'Humanité.
Cette collecte a rapporté la somme de 50 francs.
L'ordre du jour fut voté à l'unanimité des 60 membres présents.
À la même réunion, un abonnement d'un an fut souscrit et d'autres camarades promirent de s'abonner aussi. Certainement ils tiendront parole.
Bravo les cheminots de Veynes

L'HUMANITÉ - 17 mars 1931

TPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !