GuidesAccueil

Île-de-Sein

Presse passée
Île-de-Sein
Île-de-Sein: Le phare de Goulenez

Sponsor

sein
<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.


  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable: 04 92 53 79 44
  • Télécopie: 04 92 53 79 43

  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842


Île-de-Sein

sein
tFrançais Île-de-Sein
tPopulation 200 hab
tGentilé sénans
tSuperficie 0,60 km²
tDensité333.33 hab/km²
tLatitude 48°2'10" N
tLongitude 3°9'56" E
tLatitude48.036201
tLongitude3.148890


Rue Bric et Brac

Presse passée

Les nouvelles de Île-de-Sein

Île-de-Sein  Tempête sénane

Île-de-Sein, 7 décembre - Le phare de l'ile de Sein, que les employés avaient dû évacuer, est rallumé, mais les désastres sont considérables.
Toutes les terres labourables de l'ile de Sein ont été envahies par la mer, les digues qui protègent l'île sont en grande partie emportées. Un grand nombre de maisons envahies par un raz de marée terrible ont été inondées et évacuées par les habitants, qui se sont réfugiés dans les édifices les plus hauts ; beaucoup d'embarcations sont parties avec le flot.

LA CROIX - 9 décembre 1896

Île-de-Sein  Tempête sénane

Île-de-Sein, 13 décembre - Le vapeur le Haleur de Brest, a abordé à l'Île-de-Sein avec des vivres. Une barque envoyée au phare de la Vieille n'a pu accoster, mais les gardiens ont jeté une bouteille renfermant une note, où ils disaient que les lames avaient brisé la lanterne, ce qui avait causé, le 5 décembre, l'extinction momentanée du feu, et qu'il y avait beaucoup de dégâts à l'intérieur du phare.
La situation reste très critique. On redoute une nouvelle immersion, car la mer est très grosse et la tempête semble recommencer. 22 maisons sont en partie détruites.
L'état sanitaire de l'île est assez satisfaisant. Le Haleur est arrivé hier à Brest à quatre heures n'ayant aucun malade à son bord.

LA CROIX - 15 décembre 1896

Île-de-Sein  La tempête à Sein

Île-de-Sein, 18 décembre - Les pêcheurs de l'Île de Sein n'ont perdu que huit barques et canots. Les bateaux mouillés dans le port n'ont pas eu trop à souffrir. Le port se trouvant au Nord et le vent soufflant du Sud, la mer y était moins agitée qu'ailleurs.
Conséquences imprévues de la tempête qui vient de ravager l'Île de Sein. La mer, en immergeant, lors de la première tempête du 4 décembre, toutes les terres labourables de 1 île, n'a laissé subsister ni bornes, ni sillons. Or, les habitants ne payant aucun impôt sur leurs terres, parce qu'on les a jugées trop pauvres, il n'existe pas de cadastre à l'île. Comment les propriétaires des diverses parcelles inondées vont-ils faire pour reconnaître les limites de leur bien ?
Cela, me disait l'adjoint-maire de l'île, va donner lieu à bien des difficultés.

LA CROIX - 20 décembre 1896
Note: Cette tempête fut si terrible que le Recteur avait préféré donner l'extrême onction à tous les habitants de l'île.

Île-de-Sein  Bateau en flammes à Sein

Île-de-Sein, 17 novembre - Le sémaphore de l'île de Sein télégraphie que le steamer anglais Pretoria, chargé de charbon, allant de Cardif à Bordeaux, est en feu près de l'île de Sein.
L'équipage est de 24 hommes. Un bateau de pêche a sauvé 11 hommes.

LA CROIX - 19 novembre 1892

Île-de-Sein  Grave incident de pêche à l'île de Sein

Île-de-Sein, 7 novembre - En rentrant à l’île de Sein, son port d’attache, le capitaine Noël Fouquet, qui commande le bateau langoustier Santa-Maria, vient de déposer une plainte et un rapport de mer, au sujet d’une attaque dont il a été victime, de la part de trois bateaux portugais.
La Santa-Maria était allé relever ses casiers à langoustes, aux Berlingues, lorsque tout à coup trois bateaux portugais s’emparèrent des casiers et les vidèrent à leur bord, malgré les cris et les protestations des marins français.
Les équipages portugais, ne croyant pas être aperçus, déposèrent ensuite, dans l’eau, une cartouche de dynamite, espérant que la Santa-Maria passerait dessus et provoquerait l’explosion; mais cet acte criminel avait été vu et le bateau français réussit à éviter l’engin, qui fit explosion à huit mètres de lui, avec un bruit formidable.

LE PETIT JOURNAL - 19 novembre 1910

pPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon ; . La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !