GuidesAccueil

Quiberon

Quiberon - Presse passée
Quiberon
Quiberon: Beg al Lann, le chateau Turpault

Sponsor

quiberon
<Cliquez l'image>




TQuiberon: Presse passée

La presse du passé de la commune de Quiberon est bonne source pour connaître Quiberon.

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Quiberon

quiberon


tFrançais Quiberon
 
tPopulation 5 000
tGentilé quiberonnais
tSuperficie 8,83 km²
tDensité566.25 /km²
 
tLatitude 47°29'60" N
tLongitude 3°7'0" W
tLatitude47.483299
tLongitude-3.116670


Rue Bric et Brac

Presse passée

TTémoignage de satisfaction

Quiberon, 3 janvier - Nous lisons dans le Phare de la Loire: Les sieurs Bourdiec et Richard, brigadier et préposé de douanes de Porzh Haliguen, viennent de recevoir un témoignage officiel de satisfaction de M. le vice-amiral, préfet maritime de Lorient, pour avoir, le 4 décembre, par une nuit noire, retiré de l'eau le nommé Dréan, tombé accidentellement dans le port.
Le brigadier Bourdiec a déjà obtenu, pour deux sauvetages, un témoignage de satisfaction et certificat.
Le préposé Richard a également deux mentions honorables.
La population quiberonnaise joint ses propres félicitations à ces deux agents si dévoués, comme le sont d'ailleurs tous les douaniers.

LE NOUVELLISTE DU MORBIHAN - 5 janvier 1888

TNotre curé-doyen

Quiberon, 10 juillet - M. Le Corre, curé-doyen de Quiberon, dont la santé a été ébranlée par les fatigues de son ministère, a quitté notre ville mardi soir, se rendant à Vichy où il va séjourner jusque vers la fin du mois.
Nous souhaitons à notre pasteur un paisible repos et le complet rétablissement de ses forces.

LE PHARE DE QUIBERON - 12 juillet 1925

TPresse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !