./Morlaix: Presse passée

Morlaix

Morlaix - Presse passée
morlaix-2
 Morlaix: Une ria superbe...

Sponsor

morlaix
<Cliquez l'image>

■   Morlaix: Presse passée

La presse du passé de la commune de Morlaix est bonne source pour connaître Morlaix

Ces coupures de presse voient faits-divers, larçins, crimes et violences ou simples cuites verbalisées d'une bonne nuit au violon avec nom, prénom et adresse en clair dans la presse.

À l'époque, les menus larçins pour notre époque voient enquête, et il nous est arrivé de découvrir que le commissaire fait une enquête pour un simple morceau de lard !

Crimes odieux et violences sont aussi légions. La violence était déja forte en ces temps reculés.

Morlaix

morlaix


  • FrançaisMorlaix
  • BrezhonegMontroulez
    ( Breton )
  • Population15 600 hab.
    Gentilémorlaisiens
  • Superficie24,82 km²
  • Densité628.53 hab./km²
  • Latitude48° 35 '60" N°
    Longitude3° 50 '60" W°
  • Latitude48.583302°
    Longitude-3.833330°


⌘ Morlaix: Presse passée


■ Tribunal correctionnel

Morlaix, 29 décembre - François J. garçon boucher, sans domicile fixe, surpris en état d'ivresse dans la rue, est condamné à un mois de prison.
Édouard J., garçon boucher, récolte trois jours et 5 francs d'amende pour le même motif.

L'ÉCHO DU FINISTÈRE - 06 janvier 1912

TLe froid en décembre

Morlaix, 3 janvier - Depuis la nuit de dimanche, nous avons ici le froid le plus rigoureux du mois de décembre. Le bassin à flot est entièrement recouvert d'une couche de glace de plusieurs centimètres d'épaisseur. C'est la seconde fois dans le même hiver que ce fait se produit; les plus anciens habitants de Morlaix ne se souviennent pas avoir vu pareil froid.
Le mois dernier, les navires qui se trouvaient dans notre port au moment des froids, ont été pris par la glace pendant trois semaines. Souhaitons que cette seconde période ne soit pas si longue.

LE COURRIER DU FINISTÈRE - 11 janvier 1880

TLes courses

Morlaix, 3 juin - Les courses de Morlaix, primitivement fixées au 30 juin et au 1°juillet, sont remises au 21 et au 22 afin de prolonger au profit des propriétaires d'étalons le temps de la préparation.

LE FINISTÈRE - Jeudi 22 juin 1872

TMortelles inondations

Morlaix, 3 juinr - À la suite d'un violent orage qui a éclaté à Morlaix lundi dernier, notre correspondant nous mande que les ruisseaux s'étaient changés en véritables torrents. À Saint-Nicolas, un enfant a été enlevé par la violence des eaux.

LE FINISTÈRE - Mardi 28 juin 1872

TRuade chevaline

Morlaix, 26 juin - Dans la journée du 25, Nicolas Le Jeune, âgé de 13 ans, en taquinant un cheval qu'on menait baigner au Val-Pignard, s'est attiré une ruade qui l'a atteint à la tête et a déterminé une grosse fracture du crâne. Il n'avait pas repris connaissance le lendemain : mais on ne désespère pas de le sauver.

LE FINISTÈRE - Samedi 29 juin 1872

TIncendie à Morlaix

Morlaix, 26 décembre - Jeudi 21 décembre, vers deux heures de l'après-midi, un incendie s'est déclaré rue d'Aiguillon, 20, dans une maison à deux étages, habitée par divers locataires, et appartenant à M Le Noan. Malgré les secours arrivés de tous côtés, on a dû renoncer à sauver la maison et se borner à circonscrire l'incendie. La perte totale est de 14.000 francs environ ; la maison et les mobiliers ne sont assurés que pour 10.000 francs.
On pense que c'est un foyer qui aura communiqué le feu au plancher d'uen chambre du 2° étage.

LE FINISTÈRE - Mercredi 1° janvier 1873 - 15 centimes

⌘ Presse passée

La presse du passé est passionnante !

Regorgeant d'anecdotes ou de faits-divers, parfois croustillante, souvent sordide, parfois amusante, elle nous permet de ressentir la manière de pensée de nos aïeux, de ceux qui ont vécu en cette commune, en ce territoire, de ceux qui l'ont fait vivre et que nous visitons.

La presse passée redonne vie aux simples citoyens, à ces gens qui n'auront jamais nom en livres d'histoire.

Il est plaisant d'y voir l'évolution des importances: en 1900, le commissaire fait une enquête pour un vol de jambon.

La violence est importante: violences ménagères ou non sont courantes, violences villageoises, banditisme ou non aussi ; les comptes se règlent à coups de poings, de bâtons ou autres armes.

Les cuites sont monnaie courante et pas exclusives de certaines régions: nombre de nos aïeux - ayant sans doute très soif, picolent sec !

Un prix spécial devrait être décerné à certains journalistes de cette presse ancienne: les coupures concernant les cuites et amendes en découlant sont parfois d'un humour extraordinaire.

Nous ne pouvons que vous conseiller de lire et acheter la Presse: vous la ferez vivre et imprimerez l'Histoire !